Top Module Empty
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter

We have: 95 guests online
Votre IP: 54.224.164.166
 , 
Today: Nov 19, 2017
Menu principal
L'Alsace-Lorraine (Territoires allemands en 1914) PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 21 Septembre 2010 23:08

En préambule, il est important de rappeler que le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et la Moselle sont, en 1914, des territoires allemands ( cf Wikipédia ).

J'ai rencontré plusieurs difficultés pour élaborer ce chapitre :

- Dans "Mémoire des Hommes", l'Alsace, la Lorraine, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle et les Vosges sont regroupées, ce qui fait un total de 43 000 fiches à visionner.

- Il y a un "illogisme" dans "Mémoire des Hommes" : les sodats natifs des territoires allemands le sont soit du Haut-Rhin, soit du Bas-Rhin, soit de la Moselle, soit d''Alsace-Lorraine (!!!!). J'ai cependant décidé de garder ce classement.

- Apparemment de nombreux soldats originaires des territoires allemands avaient des noms d'emprunt; ce qui entraine, dans "Mémoire des Hommes", des patronymes à rallonge. Par exemple : NOM : Strauel autrement dit ferrier joseph gabriel  PRENOM : Jean

- Des soldats originaires du Territoire-de-Belfort sont considérés comme natifs des territoires allemand, j'en ai recensé 625.

- Des communes d'Alsace-Lorraines sont marquées, dans les fiches de "Mémoire des Hommes", comme faisant partie des Vosges ou de Meurthe-et-Moselle.

Voici la liste des soldats décédés durant la guerre 14-18 et natifs d'Alsace et de Lorraines (territoires allemands en 1914), elle ne concerne que les soldats ayant combattu dans l'armée française. Cette liste a été effectuée à partir du site du Ministère de la Défense : "Mémoire des Hommes". En novembre 2014, "Mémoire des Hommes" a intégré les fiches des soldats "Non-Morts pour la France", mon travail ne tient pas compte de ces fiches.

Etant donné l'importance de cette liste, je l'ai divisée, pour des raisons techniques, en 6 parties.

Patronymes allant de A à C : cliquez ici

Patronymes allant de D à G : cliquez ici

Patronymes allant de H à K : cliquez ici

Patronymes allant de L à Q : cliquez ici

Patronymes allant de R à U : cliquez ici

Patronymes allant de V à Z : cliquez ici

Utilisez la loupe si nécessaire.

Les abréviations utilisées sont : bca=bataillon de chasseurs alpins   bcp=bataillon de chasseurs à pied   rac=régiment d'artillerie de campagne   ri=régiment d'infanterie   ric=régiment d'infanterie coloniale   rit=régiment d'infanterie territoriale.

Rectificatif

Plusieurs membres du Forum pages 1418 m'ont apporté des précisions, je les en remercie.

- Bernard Labarbe ( son site sur le 57° ri ) m'apprend que certains soldats  d'Alsace ou de Lorraine sont considérés, dans Mémoire des Hommes, comme natifs d'Allemagne. Il me signale le cas de Jost Eugène, soldat du 57° régiment d'infanterie, qui manque à ma liste. Ce soldat était caporal et est mort le 07.08.1917 en Alsace.

- Bostock m'apprend que le soldat FELIX Léon serait du 5° bcp et que WITTNER émile appartiendrait au 10° bcp.

- Patrice Pruniaux, m'a confirmé le fait que le Territoire-de-Belfort, s'appelait encore Haut-Rhin durant le conflit.

- Michev me dit que le soldat Heber, du 412° ri, a pour prénom Charles Lucien et qu'il est le seul soldat a appartenir à un régiment du  centre ouest.

- Yves Dufour me dit que le soldat FINANCE Nestor n'est pas "Tué à l'ennemi" mais s'est suicidé. Apparemment il y a eu plusieurs cas, dans "Mémoire des Hommes", de "maquillage" de suicides en "Tué à l'ennemi". Il me dit aussi que je me suis trompé pour le soldat  FLESCH Paul; il n'appartient pas au 134° ri, mais au 134° régiment artillerie lourde.

- Evelyne  me siganle que Bruckert léon est du 32° bataillon de chasseurs alpins et que son "nom de guerre" est Brunet"

- Renaud Martinez me siganle une erreur : le soldat Koechlin Louis appartient au 253 rac et non au 253 ri, je change mes statistiques an conséquence et je remercie Renaud.

RESULTATS PAR RAPPORT AUX RECENSEMENTS DE 1891 ET DE 1911

La comparaison avec ces 2 recensements permet de mieux appréhender d'éventuels mouvements de population (émigration/immigration).

J'ai trouvé 4910 soldats natifs des départements de la Moselle, du Haut-Rhin et du Bas-Rhin, soit 0.31% de la population de 1891 (1 604 046 habitants) et 0.26% de la population de 1911 (1 874 014 habitants).

REPARTITION DES SOLDATS

Voir chapitre "les différentes armes".

Fiches sans indications : 7

Marine : 15 morts soit 0.3% (France=0.7%).

Aviation, aérostation : 18 morts soit 0.4% (France=0.3%).

Sevice de santé (Section d'infirmiers militaires....) : 29 morts soit 0.6% (France=0.4%).

Civils : 40 morts soit 0.8% (France=0.1%).

Cavalerie (Hussards, cavaliers de remonte, chasseurs à cheval, cuirassiers, dragons) : 63 morts soit 1.3% (France=1%).

Génie : 63 morts soit 1.3% (France=1.9%).

Divers (Etat-major, gendarmerie, section de c.o.a., escadron de train, section de télégraphistes, intendance, groupe cycliste, sapeurs pompiers...) : 94 morts soit 1.9% (France=1%).

Artillerie : 235 morts soit 4.8% (France=5.7%).

Infanterie : 4345 morts soit 88.5% (France=88.4%).

Répartition dans l'infanterie

Divers (cuirassiers à pied) : 2 morts, résultat < 0.1% (France=0.2%).

Légion étrangère : 155 morts soit 3.6% (France=0.8%).

Régiments d'infanterie territoriale : 238 morts soit 5.5% (France=3.5%).

Bataillons de chasseurs : 406 morts soit 9.3% (France=8.6%).

Régiments d'infanterie coloniale, zouaves, tirailleurs, bataillons et régiments d'Afrique, bataillon colonial du Maroc, bataillons de tirailleurs sénégalais, bataillons indochinois, régiment d'infanterie coloniale du Maroc...... : 760 morts soit 17.5% (France=17.6%).

Régiments d'infanterie : 2785 morts soit 64.1% (France=69.5%) et 56.7% de la totalité des soldats décédés (France=61.4%).

REGIMENTS LES PLUS TOUCHES

Je ne cite que les régiments qui représentent plus de 2% de la liste. Une exeption dans ce chapitre, pour les régiments de la légion étrangère dont je ne connais pas l'organisation.

Légion étrangère : 155 morts.

131° régiments d'infanterie : 107 morts.

3° régiment de zouaves : 179 morts.

39° régiment d'infanterie : 109 morts.

74° régiment d'infanterie : 103 morts.

EVOLUTION DES DECES AU COURS DU CONFLIT

6 fiches sans renseignement.

2 soldats décédés en 1914 ou 1915.

2 soldats sont décédés le 06.08.1914.

1 un soldat est mort, en captivité de maladie, le 11.11.1918.

Un artilleur est mort de ses blessures, le 09.11.18.

Le dernier "Tué à l'ennemi" est décédé dans la Meuse le 03.11.18.

131 soldats, dont 1 disparu en Serbie, sont morts après le 11.11.18 soit 2.7% (France=2.1%). Il faut noter la présence d'un soldat "Mort pour la France" en 1942.

1914

4 soldats sans date précise pour 1914

Août : 301 morts (1 sans date précise) dont 53 le 22.

Septembre : 428 morts dont 6 sans date précise.

Octobre : 289 morts dont 2 sans date précise.

Novembre : 205 morts dont 3 sans date précise.

Décembre : 215 morts dont 2 sans date précise.

Pour 1914 : 1456 morts soit 29.7% (France=23.6%).

1915

1 fiche sans date précise.

Janvier : 141 morts.

Février : 165 morts dont 1 sans date précise.

Mars : 150 morts.

Avril : 123 morts

Mai : 253 morts ( 1 sans date précise) dont 56 le 09.

Juin : 251 morts dont 1 sans date précise.

Juillet : 88 morts dont 1 sans date précise.

Août : 53 morts.

Septembre : 280 morts (2 sans date précise) dont 117 le 25.

Octobre : 128 morts (1 sans date précise).

Novembre : 42 morts.

Décembre : 41 morts.

Pour 1915 : 1718 morts soit 35% (France=26.2%).

1916

Janvier : 24 morts.

Février : 56 morts.

Mars : 49 morts.

Avril : 70 morts.

Mai : 65 morts.

Juin : 71 morts.

Juillet : 99 morts.

Août : 56 morts.

Septembre : 82 morts.

Octobre : 69 morts.

Novembre : 30 morts.

Décembre : 33 morts.

Pour 1916 : 704 morts soit 14.3% (France=19%).

1917

Janvier : 18 morts.

Février : 14 morts.

Mars : 25 morts.

Avril : 86 morts.

Mai : 45 morts.

Juin : 29 morts.

Juillet : 27 morts.

Août : 33 morts.

Septembre : 34 morts.

Octobre : 30 morts.

Novembre : 13 morts.

Décembre : 13 morts.

Pour 1917 : 367 morts soit 7.5% (France=12.1%).

1918

Janvier : 11 morts dont 1 sans date précise.

Février : 19 morts.

Mars : 37 morts dont 1 sans date précise.

Avril : 24 morts dont 1 sans date précise.

Mai : 43 morts.

Juin : 49 morts.

Juillet : 69 morts.

Août :  76 morts.

Septembre : 71 morts.

Octobre : 118 morts.

Novembre (jusqu'au 11 inclus): 22 morts.

Pour 1918 : 536 morts soit 10.9% (France=15.9%).

Conclusion

- Année la plus meurtrière : 1915, comme au niveau national; cf "Récapitulatif du nombre de morts par an et par moi".

- Mois le plus meurtrier : Septembre 1914, comme au niveau national; cf "Récapitulatif du nombre de morts par mois".

- Jour le plus meurtrier : le 25/09/1915 comme, à mon avis, au niveau national; cf "25 Septembre 1915 ".

LIEU DE DECES

15 fiches sans renseignement.

12 morts en ambulance sans autre précision.

4 décès à l'hôpital, sans autre précision.

zone de front

Afrique (sans précision) : 3 morts   Aisne : 301 morts dont 22 morts en ambulance et 9 à l'hôpital   Albanie : 3 morts dont 2 à l'hôpital   Algérie : 44 morts dont 1 en ambulance et 37 à l'hôpital   Allemagne : 55 morts dont 1 en ambulance et 21 à l'hôpital   Alsace : 149 morts dont 14 en ambulance, 16 à l'hôpital et 1 en poste de secours  Ardennes : 24 morts dont 5 en ambulance et 3 à l'hôpital   Belgique : 252 morts dont 5 en ambulance et 7 à l'hôpital   Bulgarie : 3 morts   Cameroun : 1 mort   Grèce : 53 morts dont 9 en ambulance, 25 à l'hôpital et 1 en infirmerie   Italie : 5 morts dont 3 en ambulance   Lorraine : 71 morts dont 2 en ambulance et 7 à l'hôpital   Marne : 730 morts dont 56 en ambulance et 43 à l'hôpital   Maroc : 59 morts dont 5 en ambulance et 8 à l'hôpital   Mer : 40 morts dont 8 sur un navire hôpital   Meurthe-et-Moselle : 330 morts dont 15 en ambulance et 55 à l'hôpital   Meuse : 807 morts dont 42 morts en ambulance, 65 à l'hôpital et 1 en poste de secours   Nord : 37 morts dont 3 en ambulance et 20 à l'hôpital   Oise : 122 morts dont 16 morts en ambulance et 20 à l'hôpital   Pas-de-Calais : 650 morts dont 27 en ambulance et 21 à l'hôpital   Russie : 5 morts dont 1 en ambulance   Seine-et-Marne : 23 morts dont 3 en ambulance et 6 à l'hôpital   Serbie : 44 morts dont 5 en ambulance et 2 à l'hôpital   Somme : 359 morts dont 22 en ambulance et 25 à l'hôpital    Territoire-de-Belfort : 15 morts dont 2 en ambulance et 10 à l'hôpital   Tonkin : 39 morts dont 1 à l'hôpital   Tunisie : 32 morts dont 1 en ambulance et 20 à l'hôpital   Turquie : 92 morts dont 1 en ambulance   Vosges : 131 morts dont 4 en ambulance et 25 à l'hôpital

Zone arrière

399 décès.

Conclusion

- Front les plus meurtriers : 1)Meuse   2)Marne   3)Pas-de-Calais   4)Somme   5)Meurthe-et-Moselle

- Pour l'ensemble des troupes françaises : cf "Répartition des morts sur le front occidental".

AGE DES SOLDATS DECEDES

16 fiches sans renseignement

1 civil est décédé à l'âge de 14 ans; 1 autre est fusillé par les allemands à 15 ans.

2 soldats de 15 ans sont portés diqparus.

1 civil de 86 ans est fusillé par les allemands à l'âge de 86 ans.

Un capitaine de l'intendance est décédé, de maladie, à 67 ans.

Un segent est "Tué à l'ennemi" à 65 ans.

L'âge moyen de décès est de 31 ans (France=27 ans et 4 mois).

La classe d'âge la plus représentée est celle des 32 ans; au niveau national, il s'agit de celle des 20 ans : cf  "Histogramme des classes d'âge".

LES GRADES

Voir chapitre "Ils ont tous soufferts".

42 fiches sans renseignement.

Officiers : 385 morts soit 7.8% (France=2.75%).

Sous-Officiers : 422 morts soit 8.6% (France=8%).

Militaires du rang : 4061 morts soit 82.7% (France=89.2%).

TYPES DE MORT

- Pour l'ensemble des troupes, voir chapitre "Type de mort selon les fronts".

- Pour les soldats natifs de ces territoires :

22 fiches sans renseignement.

Suicide : 3 morts dont un "maquillage" en "Tué à l'ennemi" pour le soldat Finance nestor

Décès dus aux gaz : 11 morts.

Décès en captivité, sans autre précision : 18 morts.

Fusillés (par les ennemis) : 18 morts dont 17 civills et 1 soldat.

Décès par accident : 58 morts.

Disparus (dont jugement et naufrage) : 462 soit 9.4% (France=8.2%).

Décès par maladie : 647 morts soit 13.2% (France=11.8%).

Décès par blessures : 964 morts soit 19.6% (France=20%).

"Tués à l'ennemi" (dont "Morts pour la France") : 2707 morts soit 55.1% (France=58.7%).

ANNEE DE NAISSANCE

2 fiches sans renseignement.

Les années extrèmes de naissance sont 1828 (1 mort civil) et 1903 (1 mort civil).

Les années extrèmes de naissance, pour les militaires, sont 1848 (1 mort) et 1901 (1 mort).

L'année moyenne de naissance est 1884.

L'année de naissance la plus représentée est 1884 avec 232 morts.

QUELQUES CARACTERISTIQUES DE CES SOLDATS

De nombreux civils sont "Morts pour la France".

Présence importante des régiments de zouaves et de la légion étrangère.

Les années 1914 et 1915 sont très meurtrières.

Lieux de décès multiples (Afrique du Nord, Turquie, Tonkin........).

Les soldats de ces territoires semblent, en moyenne, assez agés; forte amplitude des années de naissance.

16 civils fusillés par les allemands (dont 1 adolescent, 1 vieillard et 1 abbé). Un soldat fusillé par les allemands.

Très forte proportion d'officiers; présence de très hauts gradés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise à jour le Mardi, 02 Juin 2015 08:05