Top Module Empty
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter

We have: 48 guests, 2 bots online
Votre IP: 54.198.3.15
 , 
Today: Juil 17, 2018
Menu principal
Canton de Noyon (Oise) PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 13 Décembre 2010 17:14

Noyon a été occupé par les allemands de 1914 à 1917, puis de Mars à Août 1918.

Noyon a été  une ville étape lors de la recherche de la tombe de mon arrière-grand-oncle décédé dans la Somme en Septembre 1914. Cette recherche, effectuée avec mon père, a été vaine; peut-être le corps se trouve-t-il dans la nécropole d'Hattencourt?

Le canton de noyon comprend 23 communes : Appily, Baboeuf, Beaurains-lès-Noyon, Béhéricourt, Brétigny, Caisnes, Cuts, Genvry, Grandrû, Larbroye, Mondescourt, Morlincourt, Noyon, Passel, Pont-l'Evêque, Pontoise-lès-Noyon, Porquéricourt, Salency, Sempigny, Suzoy, Varesnes, Vauchelles et Ville.

Voici la liste des sodats décédés durant  la guerre 1418 et natifs du canton de Noyon. Cette liste a été effectuée grâce au site du Ministère de la Défense : "Mémoire des Hommes". En Novembre 2014, "Mémoire des Hommes" a intégré les fiches des soldats "Non-Morts pour la France"; mon travail ne tient pas compte de ces fiches.

CLIQUEZ ICI

Utilisez la loupe si nécessaire

Les abréviations utilisées sont : bca=bataillon de chasseurs alpins   bcp=bataillon de chasseurs à pied   rac=régiment d'artillerie de campagne   ri=régiment d'infanterie   ric=régiment d'infanterie coloniale   rit=régiment d'infanterie territoriale.

RESULTATS PAR RAPPORT AUX RECENSEMENTS DE 1891 ET DE 1911

La comparaison avec ces 2 recensements permet de mieux appréhender certains mouvements de population (émigration/immigration).

Appily : 8 morts pour 297 habitants en 1891 (soit 2.7%) et pour 345 habitants en 1911 (soit 2.3%).

Baboeuf : 14 morts pour 586 habitants en 1891 (soit 2.4%) et pour 490 habitants en 1911 (soit 2.9%).

Beaurains-lès-Noyon : 3 morts pour 71 habitants en 1891 (soit 4.2%) et pour 94 habitants en 1911 (soit 3.2%).

Béhéricourt : 7 morts pour 267 habitants en 1891 (soit 2.6%) et pour 177 habitants en 1911 (soit 4%).

Brétigny : 0, population en 1891 : 260 habitants en 1891 et 227 habitants en 1911. Il faut noter la présence d'une plaque commémorative dans cette commune, mais aucun des soldats cités   pour 14-18 n'est originaire de Brétigny.

Caisnes : 1 mort pour 393 habitants en 1891 (soit 0.3%) et pour 323 habitants en 1911 (soit 0.3%).

Cuts : 9 morts pour 794 habitants en 1891 (soit 1.1%) et pour 739 habitants en 1911 (soit 1.2%).

Genvry : 4 morts pour 166 habitants en 1891 (soit 2.4%) et pour 162 habitants en 1911 (soit 2.5%).

Grandrû : 3 morts pour 344 habitants en 1891 (soit 0.8%) et pour 281 habitants en 1911 (soit 1%).

Larbroye : 6 morts pour 174 habitants en 1891 (soit 3.4%) et pour 199 habitants en 1911 (soit 3%).

Mondescourt : 5 morts pour 259 habitants en 1891 (soit 1.9%) et pour 202 habitants en 1911 (soit 2.5%).

Morlincourt : 9 morts pour 243 habitants en 1891 (soit 3.7%) et pour 248 habitants en 1911 (soit 3.6%).

Noyon : 151 morts pour 6144 habitants en 1891 (soit 2.5%) et pour 7277 habitants en 1911 (soit 2.1%).

Passel : 10 morts pour 194 habitants en 1891 (soit 5.2%) et pour 189 habitants en 1911 (soit 5.3%).

Pont-l'Evêque : 10 morts pour 426 habitants en 1891 (soit 2.3%) et pour 560 habitants en 1911 (soit 1.8%).

Pontoise-lès-Noyon : 2 morts pour 322 habitants en 1891 (soit 0.6%) et pour 302 habitants en 1911 (soit 0.7%).

Porquéricourt : 5 morts pour 240 habitants en 1891 (soit 2.1%) et pour 227 habitants en 1911 (soit 2.2%).

Salency : 22 morts pour 716 habitants en 1891 (soit 3.1%) et pour 641 habitants en 1911 (soit 3.4%).

Sempigny : 16 morts pour 445 habitants en 1891 (soit 3.6%) et pour 510 habitants en 1911 (soit 3.1%).

Suzoy : 9 morts pour 326 habitants en 1891 (soit 2.8%) et pour 310 habitants en 1911 (soit 2.9%).

Varesnes : 7 morts pour 348 habitants en 1891 (soit 2%) et pour 324 habitants en 1911 (soit 2.2%).

Vauchelles : 6 morts pour 201 habitants en 1891 (soit 3%) et pour 188 habitants en 1911 (soit 3.2%).

Ville : 14 morts pour 546 habitants en 1891 (soit 2.6%) et pour 484 habitants en 1911 (soit 2.9%).

J'ai trouvé 321 soldats décédés durant la guerre 14-18 et natifs du canton de Noyon, soit 2.3% de la population de 1891 (13 762 habitants) et 2.2% de la population de 1911 (14 499 habitants).

Résultats pour le département de l'Oise : 3.1% de la population de 1891 et 3% de la population de 1911; cf "Tableau des départements".

Résultats au niveau national : 3.2% de la population de 1891 et 3% de la population de 1911.

REPARTITION DES SOLDATS

Voir chapitre "Les différentes armes".

Civils : 8 morts.

Aviation : 1 mort soit 0.3% (France=0.3%).

Sercice de santé : 2 morts soit 0.6% (France=0.4%).

Divers (section de chemin de fer, escadron du train, section télégraphique de chemin de fer) : 4 morts soit 1.2% (France=1%).

Génie : 6 morts soit 1.9% (France=1.9%).

Cavalerie (Dragons, cuirassiers, hussards) : 9 morts soit 2.9% (France=1%).

Artillerie : 23 morts soit 7.2% (France=5.7%).

Infanterie : 268 morts soit 83.5% (France=88.4%).

Répartition dans l'infanterie

Divers (Chasseurs cyclistes, groupe spécial) : 2 morts soit 0.7% (France<0.1%).

Régiment d'infanterie territoriale : 3 morts soit 1.1% (France=3.5%).

Régiments d'infanterie coloniale, zouaves, tirailleurs, bataillon d'Afrique : 15 morts soit 5.6% (France=17.6%).

Chasseurs : 33 morts soit 12.3% (France=8.6%).

Régiments d'infanterie : 215 morts soit 80.2% (France=69.5%) et 67% de la totalité des soldats décédés (France=61.4%).

REGIMENTS LES PLUS TOUCHES

106° régiment d'infanterie : 7 morts.

161° régiment d'infanterie : 11 morts.

19° bataillon de chasseurs à pied : 12 morts.

254° régiment d'infanterie : 18 morts.

54° régiment d'infanterie : 28 morts.

67° régiment d'infanterie : 13 morts.

EVOLUTION DES DECES AU COURS DU CONFLIT

- 3 fiches sans date.

- Un 2° classe, du 155° régiment d'infanterie, est décédé le 10.08.14 en Meurth-et-Moselle, c'est le premier mort du conflit.

- Un chasseur est "tué à l'ennemi" le 05.11.1918; c'est le dernier mort du conflit.

- 13 soldats sont décédés après le 11.11.18 soit 4% (France=2.1%).

1914

Août : 23 morts dont 8 le 22.

Septembre : 33 morts.

Octobre : 14 morts.

Novembre : 9 morts.

Décembre : 12 morts.

Pour 1914 : 91 morts soit 28.3% (France=23.6%).

1915

Janvier : 4 morts.

Février : 9 morts.

Mars : 9 morts.

Avril : 11 morts.

Mai : 9 morts.

Juin : 10 morts.

Juillet : 6 morts.

Août : 1 mort.

Septembre : 14 morts.

Octobre : 10 morts.

Novembre : 1 mort.

Décembre : 1 mort.

Pour 1915 : 85 morts soit 26.5% (France=26.2%).

1916

Janvier :  2 morts.

Février : 3 morts.

Mars : 8 morts.

Avril : 3 morts.

Mai : 20 morts.

Juin : 5 morts.

Juillet : 5 morts.

Août : 1 mort.

Septembre : 8 morts.

Octobre : 9 morts.

Novembre : 4 morts.

Décembre : 1 mort.

Pour 1916 : 69 morts soit 21.5% (France=19%).

1917

Janvier : 1 mort.

Février : 0

Mars : 0

Avril : 5 morts.

Mai : 3 morts.

Juin : 1 mort.

Juillet : 0

Août : 7 morts.

Septembre : 2 morts.

Octobre : 2 morts.

Novembre : 1 mort.

Décembre : 2 morts.

Pour 1917 : 24 morts soit 7.5% (France=12.1%).

1918

Janvier :  1 mort.

Février : 1 mort.

Mars : 1 mort.

Avril : 6 morts.

Mai : 6 morts.

Juin : 2 morts.

Juillet : 1 mort.

Août : 3 morts.

Septembre : 3 morts.

Octobre : 8 morts.

Novembre (jusqu'au 11 inclus) : 3 morts.

Pour 1918 : 36 morts soit 11.2% (France=15.9%)

Conclusion

- Année la plus meurtrière : 1914; au niveau national, il s'agit de 1915 : cf "Récapitulatif du nombre de morts par an et par mois".

- Mois le plus meurtrier : Septembre 1914, comme au niveau national ; cf "Récapitulatif du nombre de morts par mois".

- Jour le plus meurtrier : 22 Août 1914; au niveau national, il s'agit, à mon avis, du 25.09.14 : cf "25 Septembre 1915 ".

LIEU DE DECES

1 fiche sans précision.

2 décès en ambulance sans précision de département.

2 décès à l'hôpital sans précision de département.

Zone de front

Aisne : 35 morts dont 1 en ambulance et 1 à l'hôpital   Allemagne : 10 morts dont 1 à l'hôpital   Alsace : 2 morts   Ardennes : 6 morts   Belgique : 7 morts   Bulgarie : 1 mort en ambulance   Lorraine : 1 mort   Marne : 56 morts dont 5 en ambuance et 3 à l'hôpital   Maroc : 2 morts   Mer : 1 mort   Meurthe-et-Moselle : 11 morts dont 1 à l'hôpital   Meuse : 88 morts dont 7 en ambulance et 9 à l'hôpital   Nord : 6 morts dont 1 en ambulance et 4 à l'hôpital   Oise : 17 morts dont 2 en ambulance et 4 à l'hôpital   Pas-de-Calais : 14 morts   Somme : 31 morts dont 3 en ambulance et 4 à l'hôpital   Tunisie : 1 mort à l'hôpital   Turquie : 1 mort à l'hôpital   Vosges : 1 mort à l'hôpital.

Zone arrière

25 morts dont 8 dans les départements limitrophes qui ne font pas partie de la zone de front.

Conclusion

Fronts les plus meurtiers : 1)Meuse   2)Marne   3)Aisne   4)Somme   5)Oise

Pour l'ensemble des troupes françaises, cf "Répartition des morts sur le front occidental".

AGE DES SOLDATS DECEDES

- 3 fiches sans précision.

- Un civil est décédé à 17 ans, fusillé; un autre, est décédé, de maladie, en Allemagne, à 50 ans.

- En ce qui concerne, les militaires :

3 soldats sont décédés à l'âge de 18 ans; ce sont les plus jeunes du canton.

Un soldat décédé, en captivité, à l'âge de 48 ans.

Un lieutenant-colonel est "tué à l'ennemi" au même âge.

L'âge moyen de décès est de 27 ans et 8 mois (France=27 ans et 4 mois).

La classe d'âge la plus représentée est celle des 23 ans; au niveau national, il s'agit de celles des 20 ans : cf "Histogramme des classes d'âge".

LES GRADES

Voir chapitre "Ils ont tous soufferts".

Civils : 8 morts.

Officiers : 5 morts soit 1.6% (France=2.75%).

Sous-Officiers : 31 morts soit 9.7% (France=8%).

Militaires du rang : 277 morts soit 86.3% (France=89.2%).

TYPES DE MORT

- Pour l'ensemble des troupes françaises, voir "Types de mort selon les fronts".

- Pour les soldats natifs de ce canton :

1 fiche sans précision.

Décès du au gaz : 1 mort.

Suicide : 1 mort.

Fusillés par ennemi : 2 civils morts.

Décès par accident : 5 morts.

Décès en captivité sans autre précision : 3 morts.

Disparus (dont jugement) : 11 soit 3.4% (France=8.2%).

Décès par maladie : 36 morts soit 11.2% (France=11.8%).

Décès par blessures : 69 morts soit 21.5% (France=20%).

"Tués à l'ennemi" (dont "Mort pour la France") : 192 morts soit 59.9% (France=58.7%).

ANNEE DE NAISSANCE

Un civil est né en 1865.

En ce qui concerne les militaires, les années extrèmes de naissance sont 1866 (1 mort) et 1899 (1 mort).

L'année moyenne de naissance est 1888.

L'année de naissance la plus représentée est 1892 avec 29 morts.

QUELQUES CARACTERISTIQUES DE CES SOLDATS.

- Canton peu touché par rapport au département, cela est sans doute du au fait qu'il a été occupé par les allemands durant de nombreux mois.

- De même, cela explique aussi que 1914 ai été une année très meurtrière.

- Forte proportion de chasseurs.

- Beaucoup de décès dans la Meuse.

- Faible proportion d'officiers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise à jour le Mercredi, 26 Novembre 2014 19:21