Top Module Empty
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter

We have: 26 guests, 1 bots online
Votre IP: 34.229.126.29
 , 
Today: Jui 19, 2019
Menu principal
Canton de Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées) PDF Imprimer Envoyer

Le canton de Bagnères-de-Bigorre comprend, en 1914, 18 communes : Antist, Argelès, Astugue, Bagnères-de-Bigorre, Banios, Cieutat, Hauban, Labassère, Lies, Marsas, Mérilheu, Montgaillard, Neuilh, Ordizan, Orignac, Pouzac, Trébons et Uzer.

Depuis 2003, Argelès se nomme Argelès-Bagnères.

Je n'ai pas étudié la commune de Bettes qui a été rattachée au canton en 1934.

Voici la liste des soldats décédés durant la guerre 14-18 et natifs du canton de Bagnères-de-Bigorre. Cette liste a été effectuée à partir du site du Ministère de la Défense : "Mémoire des Hommes". En Novembre 2014, "Mémoire des Hommes" a intégré les fiches des soldats "Non-Morts pour la France"; mon travail ne tient pas compte de ces fiches.

CLIQUEZ ICI

Utilisez la loupe si nécessaire

Les abréviations utilisées sont : bca=bataillon de chasseurs à pied   bcp=bataillon de chasseurs à pied   rac=régiment d'artillerie de campagne   ri=régiment d'infanterie   ric=régiment d'infanterie coloniale   rit=régiment d'infanterie territoriale.

RESULTATS PAR RAPPORT AUX RECENSEMENTS DE 1891 ET DE 1911

La comparaison avec ces 2 recensements permet de mieux appréhender d'éventuels mouvements de population (émigration/immigration).

Antist : 5 morts pour 138 habitants en 1891 (soit 3.6%) er pour 132 habitants en 1911 (soit 3.8%).

Argelès-Bagnères : 10 morts pour 238 hanitants en 1891 (soit 4.2%) et pour 170 habitants en 1911 (soit 5.9%).

Astugue : 16 morts pour 513 habitants en 1891 (soit 3.1%) et pour 414 habitants en 1911 (soit 3.9%).

Bagnères-de-Bigorre : 194 morts pour 8638 habitants en 1891 (soit 2.2%) et pour 8455 habitants en 1911 (soit 2.3%).

Banios : 12 morts pour 250 habitants en 1891 (soit 4.8%) et pour 213 habitants en 1911 (soit 5.6%).

Cieutat : 43 morts pour 1137 habitants en 1891 (soit 3.8%) et pour 919 habitants en 1911 (soit 4.7%).

Hauban :  4 morts pour 104 habitants en 1891 (soit 3.8%) et pour 101 habitants en 1911 (soit 4%).

Labassère : 31 morts pour 769 habitants en 1891 (soit 4%) et pour 735 habitants en 1911 (soit 4.2%).

Lies : 10 morts pour 233 habitants en 1891 (soit 4.3%) et pour 204 habitants en 1911 (soit 4.9%).

Marsas : 6 morts pour 141 habitants en 1891 (soit 4.3%) et pour 126 habitants en 1911 (soit 4.8%).

Mérilheu : 15 morts pour 340 habitants en 1891 (soit 4.4%) et pour 321 habitants en 1911 (soit 4.7%).

Montgaillard : 21 morts pour 905 habitants en 1891 (soit 2.3%) et pour 780 habitants en 1911 (soit 2.7%).

Neuilh : 3 morts pour 196 habitants en 1891 (soit 1.5%) et pour 163 habitants en 1891 (soit 1.8%).

Ordizan : 17 morts pour 410 habitants en 1891 (soit 4.1%) et pour 390 habitants en 1911 (soit 4.4%).

Orignac : 17 morts pour 469 habitants en 1891 (soit 3.6%) et pour 391 habitants en 1911 (soit 4.3%).

Pouzac : 18 morts pour 945 habitants en 1891 (soit 1.9%) et pour 988 habitants en 1911 (soit 1.8%).

Trébons :  34 morts pour 950 habitants en 1891 (soit 3.6%) et pour 857 habitants en 1911 (soit 4%).

Uzer : 9 morts pour 188 habitants en 1891 (soit 4.8%) et pour 176 habitants en 1911 (soit 5.1%).

J'ai trouvé 446 soldats décédés durant la guerre 14-18 et natifs de ce canton, soit 2.7% de la population de 1891 (16 564 habitants) et 2.9% de la population de 1911 (15 535 habitants).

Résultats pour le département des Hautes-Pyrénées : 2.6% de la population de 1891 et 2.9% de la population de 1911; cf "Tableau des départements".

Résultats au niveau national : 3.2% de la population de 1891 et 3% de la population de 1911.

REPARTITION DES SOLDATS

Voir chapitre "Les différentes armes".

Aviation : 1 mort soit 0.2% (France=0.3%).

Service de Santé (Section d'infirmiers militaires) : 1 mort soit 0.2% (France=0.4%).

Génie : 3 morts soit 0.7% (France=1.9%).

Cavalerie (Chasseurs d'Afrique, Dragons) : 5 morts soit 1.1% (France=1%).

Divers  (escadron de train, groupe de remonte, section de coa; secrétaire d'état-major) : 11 morts soit 2.5% (France=1%).

Artillerie : 16 morts soit 3.6% (France=5.7%).

Infanterie : 409 morts soit 91.9% (France=88.4%).

Répartition dans l'infanterie

Chasseurs : 13 morts soit 3.2% (France=8.6%).

Régiments d'infanterie territoriale : 21 morts soit 5.1% (France=3.5%).

Régiments d'infanterie coloniale, zouaves, tirailleurs, infanterie coloniale du Maroc, régiment d'Afrique......: 49 morts soit 12% (France=17.6%).

Régiments d'infanterie : 326 morts soit 79.7% (France=69.5%) et 73.1% de la totalité des soldats décédés (France=61.4%).

REGIMENTS LES PLUS TOUCHES

Je ne cite que les régiments qui représentent plus de 2% de la liste.

12° régiment d'infanterie : 43 morts.

14° régiment d'infanterie : 13 morts.

144° régiment d'infanterie territoriale : 16 morts.

18° régiment d'infanterie : 38 morts.

212° régiment d'infanterie : 30 morts.

283° régiment d'infanterie : 12 morts.

7° régiment d'infanterie coloniale : 11 morts.

83° régiment d'infanterie : 28 morts.

88 régiment d'infanterie : 14 morts.

EVOLUTION DES DECES AU COURS DU CONFLIT

- 1 fiche sans date

- 2 soldats décèdent en Lorraine le 20.08.14; ce sont les premiers morts du canton.

- un 2° clesse est "Tué à l'ennemi" en Ardennes le 10.11.18.

-19 soldats meurent après le 11.11.18 soit 4.3% (France=2.1%).

1914

Août : 23 morts.

Septembre : 54 morts dont 9 le 21.

Octobre : 11 morts.

Novembre : 7 morts.

Décembre : 15 morts.

Pour 1914 : 111 morts soit 24.9% (France=23.6%).

1915

Janvier : 13 morts.

Février : 9 morts.

Mars : 4 morts.

Avril : 8 morts.

Mai : 16 morts.

Juin : 12 morts.

Juillet : 8 morts.

Août : 4 morts.

Septembre : 11 morts.

Octobre : 5 morts.

Novembre : 2 morts.

Décembre : 2 morts.

Pour 1915 : 94 morts soit 21.1% (France=26.2%).

1916

Janvier : 1 mort.

Février : 3 morts.

Mars : 9 morts.

Avril : 11 morts.

Mai : 14 morts.

Juin : 3 morts.

Juillet : 10 morts.

Août : 6 morts.

Septembre : 13 morts.

Octobre : 4 morts.

Novembre : 2 morts.

Décembre : 2 morts.

Pour 1916 : 79 morts soit 17.7% (France=19%).

1917

Janvier : 2 morts.

Février : 5 morts.

Mars : 5 morts.

Avril : 13 morts.

Mai : 16 morts.

Juin : 5 morts.

Juillet : 2 morts.

Août : 5 morts.

Septembre : 3 morts.

Octobre : 5 morts.

Novembre : 3 morts.

Décembre : 1 mort.

Pour 1917 : 65 morts soit 14.6% (France=12.1%).

1918

Janvier : 0

Février : 0

Mars : 3 morts.

Avril : 5 morts.

Mai : 5 morts.

Juin : 18 morts.

Juillet : 6 morts.

Août : 6 morts.

Septembre : 17 morts.

Octobre : 13 morts.

Novembre (jusqu'au 11 inclus) : 3 morts.

Pour 1918 : 66 morts soit 14.8% (France=15.9%).

Conclusion

- Année la plus meurtrière : 1914. Au niveau national, il s'agit de 1915 : cf "Récapitulatif du nombre de morts par an et par mois".

- Mois le plus meurtrier : Septembre 1914, comme au niveau national; cf "Récapitulatif du nombre de morts par mois".

- Jour le plus meurtrier : 21.09.14; au niveau national, il s'agit, à mon avis du 25.09.1915 : cf "25 Septembre 1915 ".

LIEU DE DECES

1 fiche sans renseignement.

3 morts en ambulance sans précision de département.

Zone de front

Aisne : 92 morts dont 3 en ambulance et 1 à l'hôpital   Albanie : 1 mort en ambulance   Algérie : 1 mort à l'hôpital   Allemagne : 3 morts à l'hôpital   Alsace : 6 morts dont 3 à l'hôpital   Ardennes : 11 morts dont 1 à l'hôpital   Belgique : 16 morts dont 2 en ambulance   Grèce : 7 morts dont 1 en ambulance et 3 à l'hôpital   Lorraine : 5 morts dont 1 en ambulance   Marne : 74 morts dont 12 en ambulance et 8 à l'hôpital   Mer : 3 morts   Meurthe-et-Moselle : 19 morts dont 2 en ambulance et 3 à l'hôpital   Meuse : 66 morts dont 4 en ambulance et 5 à l'hôpital   Nord : 3 morts dont 1 à l'hôpital   Oise : 20 morts dont 4 en ambulance et 2 à l'hôpital   Pas-de-Calais : 21 morts dont 3 en ambulance et 2 à l'hôpital   Seine-et-Marne : 1 mort en ambulance et 1 mort à l'hôpital   Serbie : 9 morts dont 5 en ambulance   Somme : 28 morts dont 3 en ambulance et 4 à l'hôpital   Tunisie : 1 mort à l'hôpital   Turquie : 11 morts   Vosges : 3 morts dont 1 à l'hôpital.

Zone arrière

38 morts dont 11 dans les Hautes-Pyrénées et 3 dans les départements limitrophes.

Conclusion

- Fronts les plus meurtriers : 1)Aisne   2)Marne   3)Meuse   4)Somme   5)Pas-de-Calais

- Pour l'ensemble des troupes françaises : cf "Répartition des morts sur le front occidental".

AGE DES SOLDATS DECEDES

3 fiches sans renseignement.

1 soldat serait décédé, de blessures, à l'âge de 15 ans, il existe un doute sur sa fiche.

2 soldats meurent à 18 ans.

1 vétérinaire décède, de maladie, à 52 ans.

1 zouave est porté disparu à 43 ans.

L'âge moyen de décès est de 27 ans et 8 mois (France=27 ans et 4 mois).

La classe d'âge la plus représentée est celle des 21 ans (43 morts). Au niveau national, il s'agit de celle des 20 ans; cf "Histogramme des classes d'âge".

LES GRADES

Voir chapitre "Ils ont tous soufferts".

1 fiche sans renseignement.

Officiers : 18 morts soit 4% (France=2.75%).

Sous-officiers : 26 morts soit 5.9% (France=8%).

Militaires du rang : 401 morts soit 89.9% (France=89.2%).

TYPES DE MORT

- Pour l'ensemble des troupes françaises ; cf "Type de mort selon les fronts".

- Pour les soldats natifs de ce canton:

4 fiches sans renseignement

Décès par accident : 1 mort.

Décès en captivité, sans autre pécision : 3 morts.

Décès dus au gaz : 3 morts.

Décès dus à la maladie : 52 morts soit 11.7% (France=11.8%).

Décès par blessures : 100 morts soit 22.4% (France=20%).

Disparus (dont jugement et naufrage) : 26 soit 5.8% (France=8.2%).

"Tués à l'ennemi" (dont "Mort pour la France") : 257 morts soit 57.6% (France=58.7).

ANNEE DE NAISSANCE

-1 fiche sans renseignement

- Les années extrèmes de naissance sont 1866 (1 mort) et 1899 (2 morts).

- L'année moyenne de naissance est 1888.

- L'année de naissance la plus représentée est 1892 avec 31 morts.

QUELQUES CARACTERISTIQUES DE CES SOLDATS

- Assez forte proportion de soldats appartenant à des réiments d'infanterie et peu de chasseurs.

- Mois de Septembre 14, très meurtrier.

- Beaucoup de décès dans l'Aisne.

- Forte proportion d'officiers au contraire des sous-officiers.

- Décès assez nombreux sur les fronts orientaux, en particulier la Turquie.