Top Module Empty
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter

We have: 41 guests online
Votre IP: 54.80.77.124
 , 
Today: Sep 25, 2017
Menu principal
Ille-et-Vilaine PDF Imprimer Envoyer

Ce travail est un hommage à la Bretagne, à l'Ille-et-Vilaine et à mon si beau pays gallo dont toute ma famille est originaire.

Voici les listes des soldats décédés durant la guerre 14-18 et natifs du département d'Ille-et-Vilaine. Cette liste a été effectuée à partir du site du Ministère de la Défense "Mémoire des Hommes". En Novembre 2014, "Mémoire des Hommes" a intégré les fiches des soldats "Non-Morts pour la France"; mon travail ne tient pas compte de ces fiches.

Attention, les soldats sont, dans ce chapitre, classés selon le nom de leur commune de naissance. Les soldats, dont je n'ai pu identifier la commune de naissance, se trouvent en fin de liste.

CLIQUEZ ICI

J'ai pu commettre quelques erreurs, n'hésitez pas à me mes signaler.

Les abréviations utilisées sont : bca=bataillon de chasseurs alpins   bcp=bataillon de chasseurs à pied   rac=régiment d'artillerie de campagne   ri=régiment d'infanterie   ric=régiment d'infanterie coloniale   rit=régiment d'infanterie territoriale.

J'ai trouvé 22 660 soldats décédés durant la guerre 14-18 et natifs d'Ille-et-Vilaine soit 3.6% de la population de 1891 (626 875 habitants) et 3.7% de la population de 1911 (608 021 habitants).

Résultats au niveau national : 3.2 de la population de 1891 et 3% de la population de 1911.

Quelques remarques sur ce travail

A)  Avant 2008, j'avais déjà compté, à partir de "Mémoire des Hommes, les soldats décédés de ce département. Les résultats sont ici. C'était une estimation, il y a d'ailleurs une très légère différence; pour expliquer cet écart, plusieurs raisons :

- La présence de fiches doubles de nombreux officiers; j'avais essayé, par un savant calcul, d'estimer ce nombre de fiches doubles .

- Des erreurs de l'auteur de la fiche : le lieu de naissance est attribué à un mauvais  de département, par exemple sur cette fiche, Merdrignac n'est pas en Ille-et-Vilaine, mais dans les côtes d'Armor.

- Des erreurs de "Mémoire des Hommes" : par exemple l'Indre-et-Loire est abrévié I.L. sur la fiche et est classé en Ille-et-Vilaine (I.V) dans Mémoire des Hommes.

- Des rajouts réguliers de fiches de soldats dans "Mémoire des Hommes", entre autre celles des marins

B) Il y a 41 fiches sans nom de communes : je n'ai pas réussi à lire le nom de la commune.

C) Certains noms de villages sont suivis de 2 points d'interrogation : par exemple pour Ercé, la fiche de Mémoire de Hommes ne dit pas si il s'agit de Ercé-en-Lamée ou Ercé-près-Liffé. C'est aussi le cas pour Baguer (Baguer-Pican ou Baguer-Morvan), Bréal (Bréal-sous-Montfort ou Bréal-sous-Vitré), Châtillon (Châtillon-en-Vendelais ou Châtillon-sur-Seiche), La Chapelle ( 11 communes commencent par La Chapelle), Louvigné (Louvigné-de-Bais ou Louvigné-du-Désert, Marcillé (Marcillé-Raoul ou Marcillé-Robert), Miniac (Miniac-Morvan ou Miniac-sous-Bécherel), Noyal (Noyal-sous-Bazouges ou Noyal-sur-Seiche ou Noyal-sur-Vilaine), Montreuil (4 communes dont le nom commencent par Montreuil), Saint-Aubin (4 communes dont le nom commencent par Saint-Aubin), Saint-Georges (Saint-Georges-de-Chesné ou Saint-Georges-de-Gréhaigne ou Saint-Georges-de-Reintembault) et enfin Saint-Germain (Saint-Germain-du-Pinel ou Saint-Germain-sur-Ille ou Saint-Germain-en-Coglès).

D) 4 soldats étaient à l'assistance publique.

E) Dans ma liste, j'ai pris les noms des communes de 1914, mais depuis il y a eu quelques regroupements et donc des "disparition" de noms de communes, voici ces modifications :

- En 1973, Bazouges-sous-Hédé et St-Symphorien sont rattachés à Hédé.

-En 1976, Brain-sur-Vilain et Broons-sur-Vilaine sont rattachés à La-Chapelle-de-Brain.

- En 1992, Châtillon-sur-Seiche et Noyal-sur-Seiche se regroupent pour former Noyal-Châtillon-sur-Seiche.

- En 1973, Chaumeré est rattaché à Domagné.

- En 1967, Saint-Servan et Paramé sont rattachés à Saint-Malo.

- En 1971, Veneffles est rattaché à Châteaugiron.

- En 1971, la commune de Pont-Péan est créée à partir de Saint-Erblon.

Merci au site "Des villages Cassini aux villages d'aujourd'hui" où j'ai trouvé ces renseignements.

RECTIFICATIF

Michel, un membre du forum 14-18, me signale une erreur : le soldat Fontaine Jean Marie Joseph n'est pas mort le 21.05.15 mais le 21.05.17. Il me signale aussi un soldat qui ne semble pas être dans "Mémoire des Hommes" : le soldat Lucas Jean-Baptiste, de la 5° section de chemin de fer de campagne, originaire de Corps-Nuds, né le 27.07.1875 et "Mort pour la France" le 14.07.18; il repose dans le carré Franco-Belge du cimetière d'Eu (76). Merci à Michel.

Mr Joël Deshayes, Président de l'Association de Patrimoine Historique de Guichen Pont-Réan, me signale une erreur : le soldat CORMIER Pierre Marie n'est pas né à Guichen mais à Guignen. Je remercie Mr Deshayes.

REPARTITION DES SOLDATS

Voir chapitre "Les différentes armes".

20 fiches sans indications.

Civil : 1 mort.

Aviation, aérostation : 47 morts soit 0.2% (France=0.3%).

Service de santé (Section d'infirmiers militaires, groupe de brancardiers, personnel d'ambulance, mission en Roumanie) : 116 morts soit 0.5% (France=0.4%).

Cavalerie (Chasseurs à cheval, chasseurs d'Afrique, hussards, dragons, cuirassiers, groupe de remonte, régiment léger) : 229 morts soit 1% (France=1%).

Divers (Administration, transport, escadron du train, gendarmerie, garde républicaine, section de C.O.A., section de chemin de fer,  section de secrétaires, état-major, brigade de mitrailleurs, chars de combat, sapeurs pompiers, ..........) : 254 morts soit 1.1% (France=1%).

Marine : 298 morts soit 1.3% (France=0.7%).

Génie : 483 morts soit 2.1% (France=1.9%).

Artillerie : 1342 morts soit 5.9% (France=5.7%).

Infanterie : 19870 morts soit 87.7% (France=88.4%).

Répartition dans l'infanterie

Légion étrangère : 11 morts (<0.1%).

Divers (Groupe spécial, cuirassiers à pied, groupe cycliste) : 17 morts soit 0.8% (<0.1%).

Chasseurs (dont chasseurs cyclistes) : 457 morts soit 2.3% (France=8.6%).

Régiments d'infanterie territoriale : 1219 morts soit 6.1% (France=3.5%).

Régiments d'infanterie coloniale, zouaves, tirailleurs, bataillon d'Afrique, régiments et bataillons d'infanterie coloniale du Maroc, bataillon territoriale de Rabat, bataillon d'infanterie légère d'Afrique, bataillon territoriale de Chaouïa, dépôt des isolés coloniaux, spahis, télégraphistes coloniaux, colonne de l'Aïr........ : 2040 morts soit 10.30% (France=17.6%).

Régiments d'infanterie : 16126 morts soit 81.2% (France=69.5%) et 71.2% de la totalité des soldats décédés (France=61.4%).

REGIMENTS LES PLUS TOUCHES

je ne cite que les les régiments qui représentent plus de 2% de la liste.

1° régiment d'infanterie coloniale : 604 morts.

124° régiment d'infanterie : 752 morts.

130° régiment d'infanterie : 630 morts.

136° régiment d'infanterie : 518 morts.

2° régiment d'infanterie : 952 morts.

25° régiment d'infanterie : 466 morts.

41° régiment d'infanterie : 985 morts.

47° régiment d'infanterie : 755 morts.

70° régiment d'infanterie : 1160 morts.

76° régiment d'infanterie territoriale : 579 morts.

Ces soldats décédés, appartenant à 10 régiments, représentent 30% de la liste.

EVOLUTION DES DECES AU COURS DU CONFLIT

32 fiches sans renseignement.

2 soldats meurent, de maladie et par accident, le 07.08.1914; ce sont les premiers morts du département.

Un artilleur décède des ses blessures le 08.08.1914.

Un dragon est "Tué à l'ennemi" le 09.08.1914.

12 soldats décèdent, de maladie, le 11.11.1918.

3 soldats sont "tués à l'ennemi" le 10.11.1918 dans les Ardennes; il faut noter que pour le soldat Bourel Julien, la date du 11.11.1918 a été rayée.

570 soldats (Dont 4 "tués à l'ennemi"??) décèdent après le 11.11.1918 soit 2.5% (France=2.1%); il faut noter quelques décès bien après la guerre : 1952, 1936, 1933, 1930.....

1914

8 décès sans date précise.

Août : 1629 morts (7 sans date précise) dont 859 le 22 et 207 le 29.

Septembre : 1106 morts (12 sans date précise) dont 150 le 06.

Octobre : 1068 morts dont 22 sans date précise.

Novembre : 599 morts.

Décembre : 439 morts dont 2 sans date précise.

Pour 1914 : 4849 morts soit 21.4% (France=23.6%).

1915

Janvier : 280 morts.

Février : 459 morts.

Mars : 465 morts dont 2 sans date précise.

Avril : 587 morts dont 2 sans date précise.

Mai : 951 morts (2 sans date précise) dont 402 le 09.

Juin : 947 morts (4 sans date précise) dont 291 le 16.

Juillet : 411 morts dont 2 sans date précise.

Août : 231 morts dont 2 sans date précise.

Septembre : 1181 morts (3 sans date précise) dont 462 le 25.

Octobre : 577 morts dont 1 sans date précise.

Novembre : 141 morts.

Décembre : 110 morts.

Pour 1915 : 6340 morts soit 28% (France=26.2%).

1916

Janvier : 105 morts.

Février : 206 morts dont 1 sans date précise.

Mars : 336 morts dont 2 sans date précise.

Avril : 276 morts.

Mai : 443 morts dont 1 sans date précise

Juin : 631 morts dont 1 sans date précise.

Juillet : 521 morts dont 1 sans date précise.

Août : 320 morts.

Septembre : 570 morts dont 1 sans date précise.

Octobre : 417 morts dont 1 sans date précise.

Novembre : 205 morts.

Décembre : 138 morts.

Pour 1916 : 4168 morts soit 18.4% (France=19%).

1917

Janvier : 75 morts.

Février : 99 morts.

Mars : 169 morts dont 3 sans date précise.

Avril : 730 morts (5 sans date précise) dont 177 le 16.

Mai : 583 morts dont 1 sans date précise.

Juin : 202 morts.

Juillet : 195 morts.

Août : 262 morts dont 1 sans date précise.

Septembre : 282 morts.

Octobre : 235 morts.

Novembre : 105 morts.

Décembre : 66 morts.

Pour 1917 : 3003 morts soit 13.2% (France=12.1%).

1918

Janvier : 60 morts.

Février : 49 morts.

Mars : 153 morts.

Avril : 296 morts.

Mai : 343 morts dont  sans date précise.

Juin : 424 morts dont 1 sans date précise.

Juillet : 647 morts dont 1 sans date précise.

Août : 416 morts dont 1 sans date précise.

Septembre : 416 morts.

Octobre : 720 morts dont 2 sans date précise.

Novembre (jusqu'au 11 inclus) : 170 morts.

Pour 1918 : 3689 morts soit 16.3% (France=15.9%).

Conclusion

- Année la plus meurtrière : 1915, comme au niveau national; cf "Récapitulatif du nombre de morts par an et par mois".

- Mois le plus meurtrier : Août 1914; au niveau national, il s'agit de Septembre 1914 : cf "Récapitulatif du nombre de morts par mois".

- Jour le plus meurtrier : le 22.08.1914; au niveau national, il s'agit, à mon avis, du 25 Septembre 1915 : cf "25 Septembre 1915".

Voici les 10 jours les plus meurtriers pour les soldats natifs d'Ille-et-Vilaine :

22 Août 1914 : 859 morts.

25 Septembre 1915 : 462 morts.

09 Mai 1915 : 402 morts.

16 Juin 1915 : 291 morts.

29 Août 1914 : 207 morts.

16 Avril 1917 : 177 morts.

06 Septembre 1914 : 150 morts.

04 Octobre 1914 : 140 morts.

03 Octobre 1914 : 133 morts.

27 juin 1916 : 131 morts.

LIEU DE DECES

37 fiches sans indication.

40 morts en ambulance, sans précision de département.

30 morts à l'hôpital, sans précision du département.

Zone de front

Aisne : 1937 morts dont 163 en ambulance et 51 à l'hôpital   Albanie : 15 morts dont 3 en ambulance et 1 à l'hôpital   Algérie : 7 morts dont 6 à l'hôpital   Allemagne : 307 morts dont 12 en ambulance et 143 à l'hôpital   Alsace : 87 morts dont 24 en ambulance, 1 dans un poste de secours et 12 à l'hôpital   Ardennes : 418 morts dont 21 en ambulance et 18 à l'hôpital   Autriche : 2 morts dont 1 en ambulance   Belgique : 1864 morts dont 65 morts en ambulance et 50 à l'hôpital   Bulgarie : 19 morts dont 11 en ambulance   Cameroun : 2 morts   Grèce : 168 morts dont 1 en section sanitaire, 18 en ambulance et 81 à l'hôpital   Hongrie : 8 morts   Italie : 13 morts dont 4 en ambulance, 1 à l'hôpital et 1 en infirmerie   Liban : 1 mort à l'hôpital   Lorraine : 32 morts dont 4 en ambulance et 11 à l'hôpital   Luxembourg : 1 mort   Mali : 2 morts   Marne : 5420 morts dont 573 en ambulance et 436 à l'hôpital   Maroc : 17 morts dont 3 à l'hôpital   Mer : 158 morts dont 8 à l'hôpital   Meurthe-et-Moselle : 287 morts dont 34 en ambulance, 1 dans un poste de secours et 45 à l'hôpital   Meuse : 3743 morts dont 1 dans un poste de secours, 285 en ambulance et 308 à l'hôpital   Niger : 1 mort   Nord : 186 morts dont 16 en ambulance et 87 à l'hôpital   Oise : 697 morts dont 154 en ambulance et 133 à l'hôpital   Pas-de-Calais : 2794 morts dont 161 en ambulance et 84 à l'hôpital   Roumanie : 4 morts dont 2 à l'hôpital   Russie : 2 morts   Seine-et-Marne : 50 morts dont 16 en ambulance et 18 à l'hôpital   Serbie : 128 morts dont 1 en poste chirurgical, 2 à l'hôpital et 40 en ambulance   Somme : 1840 morts dont 1 dans un train, 1 en poste de secours, 156 à l'hôpital et 146 en ambulance   Territoire-de-Belfort : 4 morts dont 2 à l'hôpital   Tunisie : 11 morts dont 3 en ambulance et 3 à l'hôpital   Turquie : 54 morts dont 3 en ambulance et 2 à l'hôpital   Vietnam : 1 mort   Vosges : 100 morts dont 16 en ambulance et 49 à l'hôpital

Zone arrière

2170 morts dont 643 en Ille-et-Vilaine et 294 dans les départements limitrophes.

Conclusion

- Fronts les plus meurtriers : 1)Marne   2)Meuse   3)Pas-de-Calais   4)Aisne   5)Belgique

- Pour l'ensemble des soldats des troupes françaises : cf "Répartition des morts sur le front occidental".

AGE DES SOLDATS DECEDES

54 fiches sans indication.

2 soldats sont "tués à l'ennemi" à l'âge de 16 ans.

Un soldat meurt, sans doute des suites de la guerre, à l'âge de 72 ans en 1952.

Un colonel décède, de blessures, à 62 ans.

Un général est "tué à l'ennemi" à 58 ans.

L'âge moyen de décès est de 27 ans et 11 mois (France=27 ans et 4 mois).

La classe d'âge la plus représentée est celle des 21 ans, au niveau national, il s'agit de celle des 20 ans; cf "Histogramme des classes d'âge".

LES GRADES

Voir chapitre "Ils ont tous soufferts".

9 fiches sans indication.

Officiers : 400 morts soit 1.8% (France=2.75%).

Sous-officiers : 1393 morts soit 6.1% (France=8%).

Militaires du rang : 20858 morts soit 92% (France=89.2%).

TYPES DE MORT

- Pour l'ensemble des troupes françaises : cf "Type de mort selon les fronts".

- Pour les soldats natifs d'Ille-et-Vilaine :

Fiches sans indication : 58.

Fusillé par les français : 1 mort

Suicide : 2 morts.

Fusillés par l'ennemi : 3 morts.

Décès en captivité, sans autre précision : 63 morts.

Décès dus aux gaz : 102 morts.

Décès par accident : 155 morts.

Disparus (dont jugement et naufrage) : 1243 soit 5.5% (France=8.2%).

Décès par maladies : 2933 morts soit 12.9% (France=11.8%).

Décès par blessures : 4463 morts soit 19.7% (France=20%).

"Tués à l'ennemi" dont "Morts pour la France" : 13637 morts soit 60.2% (France=58.7%).

ANNEE DE NAISSANCE

12 fiches sans indication.

Les années extrêmes de naissance sont 1851 (1 mort) et 1901 (1 mort).

L'année moyenne de naissance est 1888.

L'année de naissance la plus représentée est 1893 avec 1451 morts.

QUELQUES CARACTERISTIQUES DE CES SOLDATS

- Département assez fortement touché.

- Peu de soldats appartenant à des bataillons de chasseurs.

- Mois d'Août 14 et, en particulier le 22, très meurtrier.

- De nombreux soldats sont décédés dans la Marne et aussi, en proportion, en Belgique.

- Peu de sous-officiers et, surtout, d'officiers.

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Mise à jour le Jeudi, 31 Août 2017 10:16