Top Module Empty
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter

We have: 25 guests online
Votre IP: 54.80.77.124
 , 
Today: Sep 25, 2017
Menu principal
Réunion PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 26 Mars 2013 11:24

Voici la liste des soldats décédés durant la guerre la guerre 14-18 et natifs de la Réunion. Cette liste a été effectuée à partir du site du Ministère de la Défense "Mémoire des Hommes". En novembre 2014, "Mémoire des Hommes" a intégré les fiches des soldats "Non-Morts pour la France", mon travail ne tient pas compte de ces fiches.

Cliquez ici pour la première partie de la liste (A à H).

Cliquez ici pour la deuxième partie de la liste (I à Z)

Utilisez la loupe si nécessaire.

J'ai pu commettre quelques erreurs, n'hésitez pas à me les signaler.

Les abréviations utilisées sont : bca=bataillon de chasseurs alpins   bcp=bataillon de chasseurs à pied   rac=régiment d'artillerie coloniale   ri=régiment d'infanterie   ric=régiment d'infanterie coloniale   rit=régiment d'infanterie territoriale.

J'ai trouvé 1 068 soldats décédés durant la guerre 14-18 et natifs de la Réunion.

ERRATUM : Un membre du Forum 14-18, jean-Luc Arnould, qui connait très bien le sujet des réunionnais dans la grande guerre : me signale des oublis et des  erreurs. Je remercie Jean-Luc. Je n'ai modifié ni mes tableaux, ni mes statistiques ( J'ai la flemme!).

LES ERREURS

- Le soldat ARANAL s'orthographie ARNAL.

- MORIN Laurent et TI-I-TAMING Lucien sont natifs de la Martinique.

- ARANAL René s'écrit ARNAL René

- MAILLOT Louis Charles est décédé le 20.07.16 et non le 02.07.16.

- MARCANTIL Joseph s'écrrit Mercantil Joseph.

- Le soldat SAUTRON ne se prénomme pas Laurent mais Léon.

- Le soldat Krayer Joseph n'est pas de la Martinique, mais de la Réunion (Erreur de "Mémoire des Hommes").

- TIREL Séraphin, du bataillon de l'Emyne, décédé le 31.07.1918 à Madagascar. (Marqué comme indéfini dans "Mémoire des Hommes").

LES OUBLIS

- ALMA louis né le 14.07.1877, 2° classe du 43° ric, "Tué à l'ennemi" le 10.08.1917 dans l'Aisne

- BOYER émile né 06.11.31873, 2° classe du 110°ri, décédé de maladie dans le Loiret le 03.10.1917.

- CAITEGO Henri, né le 12.01.1898, 2° classe du 54° ric et tué le 11-10-1917 en Serbie.

- CLAIN Pierre, né le 30.08.1887, 2° classe du 3° régiment d'artillerie colonial à pied, décédé de maladie dans le Var.

- COAT François, né le 05.11.1892, 2° classe du 1° régiment de zouaves et décédé, en 1916, de maladie en Algérie.

- D'EURVEILLER Sylvert né le 20.06.93, 2° classe du 52° ric, tué le 29.07.16 dans la Somme.

- D'HORT Emmanuel, né le 24.02.93, aspirant du 157° ri, tué le 18.03.17 en Serbie.

- DORSAL Théophile, né le 24.09.1889, 2° classe du 54° ri, décédé, de blessures, le 14.12.1916 dans le Var.

- DORSEUIL Maurice, né le 11.05.1892, 2° classe du 5° ric, décédé, de blessures, la 14.11.1915 dans la Marne.

- DUBOIS Gaston, né le 21.04.1883, matelot du Lyndiane, disparu en mer le 16.07.1918.

- ETHEVE Antonin, né le 09.02.1886, 2° classe du 35° ric, tué le 05.10.1916 en Serbie.

- ETHEVE Louis, né le 07.03.1881, 2° classe du 141° ri, décédé, de maladie, le 14.11.1915 dans les Bouches-du-Rhône.

- ETHEVE Louis, né le 10.10.1894, 2° classe du 10° régiment d'artillerie à pied, décédé, de maladie, le 24.07.18 dans le Var.

- FONTAINE Jean Joseph, né 14.11.1894, 2° classe du 80° ri, décédé, de maladie, le 23.01.1918 dans l'Aude.

- HERBECQ Antoine, né le 16.01.1896, caporal du 36° ri, décédé, de blessures, le 21.05.1918.

- LALLEMAND Charles antoine, né le 04.11.1892, caporal du 22° ric, décédé, de blessures, le 02.05.1915 dans la Marne.

- LAMBERT Marie Joseph, né le 19.10.1897, 2° du 3° régiment d'artillerie à pied, décédé, de maladie, le 05.09.1918 dans la Marne.

- LAMONGE Stéphane, né le 08.02.1896, 2° classe du 53° ri, décédé, de maladie, le 17.02.1919 dans les Pyrénées Orientales.

- LAURET Joachim, né le 16.04.1894, 2° classe du 8° ric, tué le 26.07.1916 , dans la Somme.

- LUCE Alidor, né le 25.08.1893, 2° classe du 1° régiment de zouaves, décédé, de maladie, le 03.02.1916 en Algérie.

- MAILLOT Laurent, né le 04.06.1881, 2° classe du 34° ric, tué le 02.07.1916 dans la Somme.

- MISSEMBA Adrien, né le 03.03.1894, 2° classe du 77° régiment d'artillerie lourde, décédé, le 04.01.1919, dans les Bouches du Rhone.

- MURAT Joseph Ernest, né le 27.08.1892, 2° classe du 30° bataillon de tirailleurs sénégalais, tué le 28.07.1916 dans la Somme.

- POUGARY Oscar, né le 11.08.1892, 2° classe du 42 ric, tué le 19.08.1918 en Serbie.

- RIVIERE Jean Joseph, né en 1899, 2° classe du bataillon d'infanterie coloniale de Diégo-Suarez, décédé, de maladie, le 29.04.1919 à Madagascar.

- RIVIERE Jean Léonel, né le 06.09.1889, 2° classe du 56° ric, tué le 11.08.1916 en Macédoine.

- TURBY Joseph, né le 10.06.1887, adjudant-chef du 54° bataillon de tirailleurs sénégalais, tué le 01.11.1918 dans les Ardennes.

 

Complément d'information

Mr et Mme boulevard, 2 internautes, me signalent un soldat qui ne figure pas dans "Mémoire des Hommes" : Boulevard Adolphe du 7° régiment d'artillerie à pied, décédé le 25.02.1917 à l'hôpital de Nice. Je les remercie.

REPARTITION DES SOLDATS

Voir chapitre "Les différentes armes".

1 fiche sans indication

Aviation : 2 morts soit 0.2% (France=0.3%).

Service de santé (Section d'infirmiers militaires, section coloniale d'infirmiers) : 3 morts soit 0.3% (France=0.4%).

Divers (Escadron train, section C.O.A.) : 4 morts soit 0.4% (France=1%).

Génie : 4 morts soit 0.4% (France=1.9%).

Artillerie : 131 morts soit 12.3% (France=5.70%).

Infanterie : 923 morts soit 86.4% (France=88.4%).

Répartition dans l'infanterie

Chasseurs : 5 morts soit 0.5% (France=8.6%).

Régiments d'infanterie territoriale : 10 morts soit 1.1% (France=3.5%).

Régiments d'infanterie : 205 morts soit 22.1%.

Régiments d'infanterie coloniale, régiments d'Afrique, zouaves, tirailleurs, bataillon d'infanterie coloniale du Maroc, bataillon territorial zouaves, régiment colonial mixte, bataillon colonial de Diégo-Suarez, bataillon de l'Emyne, bataillon du pacifique, dépôt des côtes de Somalie, dépôt des isolés coloniaux.........: 703 morts soit 76.2% (France=17.6%).

LES REGIMENTS LES PLUS TOUCHES

Je ne cite que les régiments de plus de 2% de la liste.

10° régiment d'artillerie à pied : 47 morts.

2° régiment d'Afrique : 33 morts.

22° régiment d'infanterie coloniale : 24 morts.

24° régiment d'infanterie coloniale : 37 morts.

3° régiment d'infanterie coloniale : 27 morts.

34° régiment d'infanterie coloniale : 33 morts.

35° régiment d'infanterie coloniale : 22 morts.

4° régiment d'infanterie coloniale : 42 morts.

52° régiment d'infanterie coloniale : 24 morts.

54° régiment d'infanterie coloniale : 42 morts.

56° régiment d'infanterie coloniale : 38 morts.

8° régiment d'infanterie coloniale : 28 morts.

80° régiment d'infanterie : 23 morts.

Bataillon colonial de Diégo-Suarez : 45 morts.

Bataillon de l'Emyne : 35 morts.

EVOLUTION DES DECES AU COURS DU CONFLIT

2 fiches sans indication.

Un soldat disparait le 19 Août 1914 en Lorraine, il s'agit du premier mort de la Réunion.

Un soldat décède, de ses blessures, le 08.11.1918.

Un lieutenant et un adjudant-chef sont "Tués à l'ennemi" dans les Ardennes le 01.11.1918.

116 soldats décèdent après le 11 Novembre 1918 soit 10.9% (France=2.1%).

1914

Août : 11 morts.

Septembre : 9 morts.

Octobre : 2 morts.

Novembre : 2 morts.

Décembre : 5 morts.

Pour 1914 : 29 morts soit 2.7% (France=23.6%).

1915

Janvier : 1 mort.

Février : 4 morts.

Mars : 7 morts.

Avril : 3 morts.

Mai : 18 morts (1 sans date précise) dont 9 le 22.

Juin : 35 morts dont 20 le 21.

Juillet : 28 morts dont 2 sans date précise.

Août : 8 morts.

Septembre : 33 morts.

Octobre : 31 morts.

Novembre : 13 morts.

Décembre : 4 morts.

Pour 1915 : 185 morts soit 17.3% (France=26.2%).

1916

Janvier : 6 morts.

Février : 12 morts dont 1 sans date précise.

Mars : 8 morts.

Avril : 5 morts.

Mai : 10 morts.

Juin : 8 morts.

Juillet : 74 morts dont 18 le 20.

Août : 38 morts.

Septembre : 26 morts.

Octobre : 64 morts.

Novembre : 29 morts.

Décembre : 15 morts.

Pour 1916 : 294 morts soit 27.5% (France=19%).

1917

Janvier : 16 morts.

Février : 4 morts.

Mars : 8 morts.

Avril : 15 morts.

Mai : 15 morts.

Juin : 13 morts.

Juillet : 21 morts.

Août : 21 morts.

Septembre : 13 morts.

Octobre : 9 morts.

Novembre : 11 morts.

Décembre : 8 morts.

Pour 1917 : 154 morts soit 14.5% (France=12.1%).

1918

Janvier : 28 morts.

Février : 13 morts.

Mars : 9 morts.

Avril : 11 morts.

Mai : 16 morts.

Juin : 23 morts.

Juillet : 38 morts.

Août : 31 morts.

Septembre : 41 morts.

Octobre : 66 morts dont 1 sans date précise.

Novembre (Jusqu'au 11 inclus) : 11 morts.

Pour 1918 : 287 morts soit 26.9% (France=15.9%).

Conclusion

- Année la plus meurtrière est 1916; au niveau national, il s'agit de 1915 : cf "Récapitulatif du nombre de morts par an et par mois".

- Mois le plus meurtrier : Juillet 1916; au niveau national, il s'agit de Septembre 1914 : cf "Récapitulatif du nombre de morts par mois".

- Jour le plus meurtrier : 20 juin 1915; il s'agit, à mon avis, du 25.09.1915 : cf "25 Septembre 1915".

LIEU DE DECES

4 fiches sans renseignement.

2 décès en ambulance, sans précision de département.

3 décès à l'hôpital, sans précision de département.

Zone de front

Aisne : 45 morts dont 5 en ambulance et 1 à l'hôpital   Algérie : 15 morts dont 14 à l'hôpital   Allemagne : 2 morts dont 1 à l'hôpital   Alsace : 6 morts dont 3 en ambulance   Ardennes : 16 morts dont 1 en ambulance   Belgique : 11 morts   Bulgarie : 5 morts dont 3 en ambulance   Grèce : 59 morts dont 8 en ambulance et 33 à l'hôpital   Lorraine : 4 morts   Marne : 121 morts dont 15 en ambulance et 13 à l'hôpital    Mer : 37 morts dont 2 sur un navire-hôpital   Meurthe-et-Moselle : 14 morts dont 3 en ambulance et 3 à l'hôpital   Meuse : 55 morts dont 8 en ambulance et 1 à l'hôpital   Nord : 3 morts à l'hôpital   Oise : 15 morts dont 6 à l'hôpital   Pas-de-Calais : 4 morts   Roumanie : 1 mort à l'hôpital   Seine-et-Marne : 3 morts à l'hôpital   Serbie : 71 morts dont 5 en ambulance, 1 à l'hôpital et 1 à l'infirmerie   Somme : 142 morts dont 9 en ambulance et 7 à l'hôpital   Territoire-de-Belfort : 1 mort en ambulance Tunisie : 7 morts à l'hôpital   Turquie : 48 morts   Vosges : 5 morts dont 3 à l'hôpital.

Zone arrière

366 morts dont 71 à Madagascar, 3 à Djibouti et 3 à la Réunion

Conclusion

- Front les plus meurtrier : 1)Somme   2)Marne   3)Serbie   4)Grèce   5)Meuse.

- Pour l'ensemble des troupes françaises : cf "Répartition des morts sur le front occidental" et "Evolution de la mortalité hors front occidental".

AGE DES SOLDATS DECEDES

4 soldats décèdent, de maladie, à l'âge de 17 ans.

Deux 2° classes sont "Tués à l'ennemi" à 18 ans.

Un lieutenant-colonel meurt, de maladie, à 63 ans.

Un chef de bataillon est tué à 62 ans.

L'âge moyen de décès est de 25 ans et 9 mois.

La classe d'âge la plus représentée est celle des 22 ans avec 132 morts; au niveau national, il s'agit des 20 ans : cf "Histogramme des classes d'âge".

LES GRADES

Voir chapitre "Ils ont tous soufferts".

1 fiche sans indication.

Officiers : 28 morts soit 2.6%. (France=2.75%).

Sous-officiers : 59 morts soit 5.5% (France=8%).

Militaires du rang : 978 morts soit 91.8% (France=89.2%).

TYPES DE MORT

- Pour l'ensemble des troupes françaises : cf "Type de mort selon les fronts".

- Pour les soldats natifs de la Réunion :

11 fiches sans indication.

Décès dus aux gaz : 3 morts.

Décès par accident : 7 morts.

Disparus (Dont jugement et naufrage) : 74 soit 6.9% (France=8.2%).

Décès par blessures : 137 morts soit 12.9% (France=20%).

Décès par maladie : 461 morts soit 43.2% (France=11.8%).

"Tués à l'ennemi" (Dont "Morts pour la France") : 375 morts soit 35.1% (France=58.7%).

ANNEE DE NAISSANCE

Les années extrêmes de naissance sont 1854 (1 mort) et 1900 (2 morts).

L'année moyenne de naissance est 1891.

L'année de naissance la plus représentée est 1893 avec 123 morts.

QUELQUES CARACTERISTIQUES DE CES SOLDATS

- De nombreux soldats appartiennent à l'artillerie et aux régiments d'infanterie coloniale.

- Peu de morts en 1915, et surtout, en 1914; à l'inverse de1916 et 1918.

- Nombreux décès en Serbie, en Grèce et à Madagascar.

- Les soldats décédés sont jeunes.

- Assez peu de sous-officiers.

- Nombreux décès dus à des maladies.

 

 


 


 

 

 

 


 

 

 




 


 

 

 



 

 

 

 

 


 

Mise à jour le Vendredi, 21 Novembre 2014 15:31