Top Module Empty
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter

We have: 20 guests, 1 bots online
Votre IP: 54.224.164.166
 , 
Today: Nov 19, 2017
Menu principal
Morbihan PDF Imprimer Envoyer

 

Voici la liste des soldats décédé durant la guerre 14-18 et natifs du Morbihan. Cette liste a été effectuée à partir du site de Ministère de la Défense "Mémoire des Hommes". En Novembre 2014, "Mémoire des Hommes" a intégré les fiches des soldats "Non-Morts pour la France"; mon travail ne tient pas compte de ces fiches.

Attention, les soldats sont classés, dans ce chapitre, selon les noms des communes de naissance. Les soldats, dont je n'ai pas pu identifier la commune de naissance, se trouvent en fin de liste.

CLIQUEZ ICI

J'ai pu commettre quelques erreurs n'hésitez pas à me les signaler.

Les abréviations utilisées sont : bca=bataillon de chasseurs alpins, bcp=bataillon de chasseurs à pied, rac=régiment d'artillerie de campagne   ri=régiment d'infanterie   ric=régiment d'infanterie coloniale   rit=régiment d'infanterie territoriale.

J'ai trouvé 22 893 soldats décédés durant la guerre 14-18 et natifs du Morbihan, soit 4.2% de la population de 1891 (544 470 habitants) et 4% de la population de 1911 (578 400 habitants).

Résultats au niveau national : 3.2% de la population de 1891 et 3% de la population de 1911.

Quelques remarques sur ce travail

A) Avant 2008, j'avais déjà compté, à partir de "Mémoire des Hommes", les soldats décédés du Morbihan. Les résultats sont ici. C'était une estimation, d'ailleurs les résultats sont légèrement différents : pour expliquer cet écart, plusieurs raisons :

- La présence de nombreuses fiches doubles, surtout pour les officiers; j'avais essayé, par un savant calcul, d'estimer ce nombres de fiches doubles.

- Des erreurs de l'auteur de la fiche. Le village de naissance est situé, à tort, dans le Morbihan. Ce type d'erreur est plus fréquent pour les départements limitrophes.

- Des rajouts réguliers dans le fichier "Mémoire des Hommes", entre autre des fiches de marins.

B) Il y a 85 fiches sans nom de communes : je n'ai pas réussi à le lire.

C) Certains noms de village sont suivi de 2 points d'interrogations : je n'ai pas pu préciser la commune exacte. Moustoir?? pour Moustoir-Ac ou Moustoir-Remungol, Noyal?? pour Noyal-Muzillac ou Noyal-Pontivy, Saint-Malo?? pour Saint-Malo-de-Beignon ou Saint-Malo-des-Trois-Fontaines.

D) Pour les natifs de Belle-île, j'ai mis le nom de la commune de naissance après Belle-île; par exemple "Belle-île Locmaria". Pour quatre soldats de Belle-île, la commune de naissance n'est pas déterminée.

E) Un soldat est de l'assistance publique, sans précision de commune.

F) Dans ma liste j'ai pris les noms de communes de 1914. Depuis, il y a eu des disparitions et des apparitions de communes; voici ces changements :

- Baden cède Larmor-Baden en 1924.

- Plougoumelen cède Le-Bono en 1947.

- Molac cède Le-Cours en 1932.

- Keryado est réunie à Lorient en 1947

- Ploemeur cède Larmor-Plage en 1925.

- Riantec cède Locmiquélic en 1919. Attention certains soldats natifs de Locmiquélic sont marqués , dans "Mémoire des Hommes", comme nés à Locmiquélic, mais la pluspart sont considérés comme étant nés à Riantec.

- Pluneret cède Ste-Anne-d'Auray en 1950.

- Mohon absorbe St-Gouvry et St-Samson en 1974.

-St-Caradec-Trégomel cède Kernascléden en 1955.

Merci au site "Des villages Cassini aux villages d'aujourd'hui" où j'ai trouvé ces renseignements.

Rectificatif

En Novembre 2014, Mr JAHIER me signale des erreurs ou des oublis :

- Pour le soldat LALAY Eugène, natif de Géguon, il s'agit de LALY Eugène.

- 3 oublis pour les soldats natifs de Guégon : PIQUET Henri-Louis , du 328° ri, "Tué à l'ennemi" le 17 Mai 1917 dans la Marne; MAINGUY Théodore-Julien, du 269° Régiment d'infanterie, "Tué à l'ennemi" le 01 Avril 1916 dans la Meuse et BOURLOT Pierre-Marie, du 62° régiment d'infanterie, "Tué à l'ennemi" le 27 Mai 1918 dans l'Aisne.

- Des précisions sur des soldats dont je n'avais pas réussir à lire la commune de naissance (Fin de liste) : le soldat JOUBIER Louis est né à Cruguel et le soldat JOUCHET Alexis est né à Radenac.

Je remercie vivement Mr Jahier.

 

REPARTITION DES SOLDATS

Voir chapitre "Les différentes armes"

17 fiches sans indication.

Civil : 1 mort.

Aviation, aérostation : 32 morts soit 0.1% (France=0.3%).

Service de Santé (Section d'infirmiers militaires, mission en Roumanie) : 69 morts soit 0.3% (France=0.4%).

Divers (Chars de combats, garde républicaine, administration, escadron train, section C.O.A, douanes, gendarmerie, secrétaire, état-major, travailleurs) : 193 morts soit 0.8% (France=1%).

Cavalerie (Régiments de remonte, régiments légers, dragons, hussards, chasseurs à cheval, chasseurs d'Afrique, cuirassiers....) : 206 morts soit 0.9% (France=1%).

Génie : 397 morts soit 1.7% (France=1.9%).

Marine : 1067 morts soit 4.7% (France=0.7%).

Artillerie : 1573 morts soit 6.9% (France=5.7%).

Infanterie : 19 338 morts soit 84.5% (France=88.4%).

Répartition dans l'infanterie

Divers (Régiments d'infanterie légère, cuirassiers à pied, groupe spécial, groupe cycliste) : 21 morts soit 0.1% (France<0.1%).

Légion étrangère : 42 morts soit 0.2% (France=0.8%).

Chasseurs : 401 morts soit 2.1% (France=8.6%).

Régiments d'infanterie territoriale : 623 morts soit 3.2% (France=3.5%).

Régiments d'infanterie coloniale, zouaves, tirailleurs, spahis, bataillons d'Afrique, bataillons d'infanterie coloniale du Maroc, bataillons somalis, bataillons du Pacifique, bataillons indochinois, troupes du Cameroun régiments mixtes coloniaux, régiments du Gabon........: 3113 morts soit 16.1% (France=17.6%).

Régiments d'infanterie : 15 138 morts soit 78.3% (France=69.5%) et 66.1% de la totalité des soldats décédés (France=61.4%).

REGIMENTS LES PLUS TOUCHES

Je ne cite que les régiments qui représentent plus de 2% de la liste.

116° régiment d'infanterie : 1128 morts.

118° régiment d'infanterie : 580 morts.

2° régiment d'infanterie coloniale : 890 morts.

262° régiment d'infanterie : 780 morts.

316° régiment d'infanterie : 602 morts.

41° régiment d'infanterie : 629 morts.

62° régiment d'infanterie : 1006 morts.

65° régiment d'infanterie : 662 morts.

70° régiment d'infanterie : 544 morts.

EVOLUTION DES DECES AU COURS DU CONFLIT

34 fiches sans indications.

2 matelots décèdent, par accident, le 05.08.1914: ce sont les premiers morts du département.

Un soldat du 130° régiment d'infanterie et un légionnaire décèdent le 10.08.1914.

14 soldats, dont un suite à des blessures, décèdent le 11 Novembre 1918.

4 Soldats sont "Tués à l'ennemi" le 10.11.1914.

623 soldats, dont 4 "Tués à l'ennemi", sont décédés après le 11 Novembre 1918, soit 2.7% (France=2.1%); il faut noter quelques dates de décès tardives : 1961, 1953, 1948, 1945.......

1914

7 fiches sans date précise.

Août : 1 269 morts (8 sans date précise) dont 599 le 22,  202 le 27 et 131 le 28.

Septembre : 1382 morts (4 sans date précise) dont 128 le 07et 295 le 08.

Octobre : 890 morts dont 4 sans date précise.

Novembre : 642 morts sont 2 sans date précise.

Décembre : 509 morts dont 1 sans date précise.

Pour 1914 : 4699 morts soit 20.5% (France=23.6%).

1915

Janvier : 327 morts.

Février : 479 morts.

Mars : 459 morts dont 3 sans date précise.

Avril : 484 morts dont 1 sans date précise.

Mai : 568 morts (1 sans date précise) dont 157 le 09.

Juin : 771 morts dont 3 sans date précise.

Juillet : 481 morts dont 122 le 14.

Août : 216 morts.

Septembre : 1 370 morts (1 sans date précise) dont 675 le 25.

Octobre : 857 morts (1 sans date précise) dont 155 le 06.

Novembre : 171 morts.

Décembre : 139 morts dont 1 sans date précise.

Pour 1915 : 6322 morts soit 27.6% (France=26.2%).

1916

4 fiches sans date précise.

Janvier : 119 morts.

Février : 215 morts.

Mars : 289 morts.

Avril : 521 morts dont 1 sans date précise.

Mai : 276 morts dont 1 sans date précise.

Juin : 545 morts dont 2 sans date précise.

Juillet : 737 morts (2 sans date précise).

Août : 329 morts dont 1 dans date précise.

Septembre : 639 morts dont 1 sans date précise.

Octobre : 412 morts dont 1 sans date précise.

Novembre : 335 morts.

Décembre : 206 morts.

Pour 1916 : 4643 morts soit 20.30% (France=19%).

1917

Janvier : 85 morts.

Février : 98 morts.

Mars : 161 morts.

Avril : 922 morts (1 sans date précise) dont 194 le 16.

Mai : 584 morts dont 2 sans date précise.

Juin : 160 morts.

Juillet : 202 morts.

Août : 261 morts.

Septembre : 258 morts.

Octobre : 231 morts dont 1 sans date précise.

Novembre : 93 morts.

Décembre : 82 morts.

Pour 1917 : 2937 morts soit 12.8% (France=12.1%).

1918

1 fiche sans date précise.

Janvier : 75 morts.

Février : 65 morts.

Mars : 175 morts.

Avril : 260 morts.

Mai : 368 morts dont 1 sans date précise.

Juin : 416 morts dont 1 sans date précise.

Juillet : 478 morts.

Août : 395 morts.

Septembre : 539 morts dont 2 sans date précise.

Octobre : 711 morts.

Novembre (Jusqu'au 11 inclus) : 151 morts dont 1 sans date précise.

Pour 1918 : 3634 morts soit 15.9% (France=15.9%).

Conclusion

- Année la plus meurtrière : 1915, comme au niveau national; cf "Récapitulatif du nombre de morts par an et par mois".

- Mois le plus meurtrier : Septembre 1914, comme au niveau national; cf "Récapitulatif du nombre de morts par mois".

- Jour le plus meurtrier : 25 Septembre 1915, comme, à mon avis, au niveau national : cf "25 Septembre 1915".

Voici les 10 jours les plus meurtriers pour les soldats natifs du Morbihan :

25 septembre 1915 : 675 morts.

22 Août 1914 : 599 morts.

08 Septembre 1914 : 295 morts.

27 Août 1914 : 202 morts.

16 Avril 1917 : 194 morts.

09 mai 1915 : 157 morts.

06 Octobre 1915 : 155 morts.

28 Août 1914 : 131 morts.

07 Septembre 1914 :128 morts

14 Juillet 1915 : 122 morts.

LIEU DE DECES

64 fiches sans indication

31 décès en ambulance, sans précision de département.

46 décès à l'hôpital, sans précision de département.

1 décès en infirmerie, sans précision de département.

1 décès dans un train sanitaire, sans précision de département.

Zone de front

Aisne : 2217 morts dont 2 en poste de secours, 177 à l'hôpital et 181 en ambulance   Albanie : 11 morts dont 8 en ambulance   Algérie : 12 morts dont 8 à l'hôpital   Allemagne : 381 morts dont 1 dans une infirmerie, 1 dans un asile, 167 à l'hôpital et 9 dans une ambulance   Alsace : 78 morts dont 10 en ambulance et 7 à l'hôpital   Ardennes : 417 morts dont 15 à l'hôpital et 16 en ambulance   Autriche : 1 mort Belgique : 1296 morts dont 28 à l'hôpital et 51 en ambulance   Bulgarie : 16 morts dont 7 en ambulance   Cameroun : 6 morts   Grèce : 215 morts dont 119 à l'hôpital et 14 en ambulance   Hongrie : 3 morts   Italie : 25 morts dont 5 en ambulance et 11 à l'hôpital   Liban : 1 mort   Lorraine : 31 morts dont 3 en ambulance et 12 à l'hôpital   Luxembourg : 2 morts dont 1 en ambulance   Marne : 5498 morts dont 1 en poste de secours, 1 en auto chirurgicale, 270 à l'hôpital et 475 en ambulance   Maroc : 31 morts dont 4 en ambulance et 7 à l'hôpital   Mer : 453 morts dont 12 sur un navire-hôpital   Meurthe-et-Moselle : 296 morts dont 56 dans un hôpital et 37 en ambulance   Meuse : 3351 morts dont 1 dans un poste de secours, 200 à l'hôpital et 285 en ambulance   Mexique : 1 mort   Nord : 154 morts dont 74 à l'hôpital et 3 en ambulance   Oise : 1219 morts dont 225 à l'hôpital et 166 en ambulance   Pas-de-Calais : 1212 morts dont 1 en poste de secours, 37 à l'hôpital et 54 en ambulance   Roumanie : 13 morts dont 6 à l'hôpital   Russie : 4 morts dont 3 en ambulance   Seine-et-Marne : 107 morts dont 30 à l'hôpital et 12 en ambulance   Serbie : 206 morts dont 2 dans un poste chirurgical, 8 à l'hôpital et 48 en ambulance   Somme : 2960 morts dont 1 en poste de secours, 1 dans un poste chirurgical, 1 en infirmerie, 266 à l'hôpital et 193 en ambulance   Territoire-de-Belfort : 3 morts à l'hôpital   Tunisie : 20 morts dont 16 à l'hôpital   Turquie : 117 morts dont 1 en ambulance et 3 à l'hôpital   Vietnam : 7 morts   Vosges : 96 morts dont 46 à l'hôpital et 9 en ambulance.

Zone arrière

2290 décès dont 694 dans le Morbihan et 246 dans les départements limitrophes.

Conclusion

- Fronts les plus meurtriers : 1)Marne   2)Meuse   3)Somme   4)Aisne   5)Belgique.

- Pour l'ensemble des troupes françaises : cf "Répartition des morts sur le front occidental".

AGE DES SOLDATS DECEDES

53 fiches sans renseignement.

Un 2° classe est "Tué à l'ennemi" à 15 ans; 6 autre (dont un sous-lieutenant) le sont à 16 ans : je crains des erreurs dans l'élaboration des fiches de "Mémoire des Hommes", elles seraient à vérifier.

Un soldat est mort à 70 ans, mais il est décédé en 1948.

Un aumônier capitaine décède de ses blessures à 69 ans.

Un officier de la garde républicaine est "Tué à l'ennemi" à 56 ans.

L'âge moyen de décès est de 27 ans et 5 mois (France=27 ans et 4 mois).

La classe d'âge la plus représentée est celle des 21 ans; au niveau national, il s'agit de celle des 20 ans : cf "Histogramme des classes d'âge".

LES GRADES

Voir chapitre "Ils ont tous soufferts".

16 fiches sans indications.

Officiers : 400 morts soit 1.7% (France=2.75%).

Sous-officiers : 1232 morts soit 5.4% (France=8%).

Militaires du rang : 21245 morts soit 92.8% (France=89.2%).

TYPES DE MORTS

- Pour l'ensemble des troupes françaises : cf "Type de mort selon les fronts".

- Pour les soldats natifs du Morbihan :

76 fiches sans indications.

Meurtre : 1 mort.

Fusillés par l'ennemi : 2 morts.

Suicides : 3 morts.

Décédés lors d'émeutes : 6 morts.

Décès dus aux gaz : 70 morts.

Décès en captivité, sans autre précision : 89 morts.

Décès par accident : 226 morts.

Disparus (Dont jugement et naufrage) : 1986 morts soit 8.7% (France=8.2%).

Décès par maladie : 3037 morts soit 13.3% (France=11.8%).

Décès par blessures : 4387 morts soit 19.2% (France=20%).

Tués à l'ennemi (Dont "Morts pour la France") : 13010 morts soit 56.8% (France=58.7%).

ANNEE DE NAISSANCE

11fiches sans indication.

Les années extrêmes de naissance sont 1848 (1 mort) et 1901 (1 mort).

L'année moyenne de naissance est 1888.

L'année de naissance la plus représentée est 1893 avec 1530 morts.

QUELQUES CARACTERISTIQUES DE CES SOLDATS.

- Département assez fortement touché.

- Beaucoup de marins, d'artilleurs; peu de chasseurs.

- De nombreux soldats appartenaient aux 116° et 62° régiments d'infanterie.

- 1914 est légèrement moins meurtrière que la "nomale".

- De nombreux soldats décèdent dans la Marne.

- Proportion faible d'officiers et de sous-officiers.

- Pourcentage assez fort de soldats décédés de maladie.

 



 

 

 

 

 

 




 

 

 


 

 


 


 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 


Mise à jour le Lundi, 23 Octobre 2017 09:06