Top Module Empty
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter

We have: 28 guests online
Votre IP: 54.80.77.124
 , 
Today: Sep 25, 2017
Menu principal
Côtes-d'Armor PDF Imprimer Envoyer

Voici la liste des soldats décédés durant la guerre 14-18 et natifs des Côtes-d'Armor. Cette liste a été effectuée à partir du site du Ministère de la Défense "Mémoire des Hommes". En Novembre 2014, "Mémoire des Hommes" a intégré les fiches des soldats "Non-Morts pour la France"; mon travail ne tient pas compte de ces fiches.

Attention, les soldats sont classés, dans ce chapitre, selon les noms des communes de naissance. Les soldats, dont je n'ai pu identifier cette commune, se trouvent en fin de liste.

CLIQUEZ ICI

J'ai pu commettre quelques erreurs, n'hésitez pas à me les signaler.

Les abréviations utilisées sont : bca=bataillon de chasseurs alpins   bcp=bataillon de chasseurs à pied   rac=régiment d'artillerie de campagne   ri=régiment d'infanterie   ric=régiment d'infanterie coloniale   rit=régiment d'infanterie territoriale.

J'ai trouvé 25 198 soldats décédés durant la guerre 14-18 et natifs des Côtes-d'Armor soit 4.1% de la population de 1891 (618 652 habitants) et 4.2% de la population de 1911 (605 523 habitants).

Résultats au niveau national : 3.2% de la population de 1891 et 3% de la population de 1911.

Rectificatif

Renaud Martinez, du Forum 14-18, me signale une erreur : le soldat RUELLAN édouard n'est pas au 53° régiment d'infanterie, mais au 53° régiment d'infanterie coloniale; je remercie Renaud.

Bernard Berthion, membre du Forum 14-18 et spécialiste des combats de fin Août 14 dans les Ardennes, me signale que le soldat ALLAIRE François Isidore, du Quiou est décédé dans les Ardennes le 30.08.14, je le remercie. Un autre oubli que me signale Mr Berthion : Le soldat JAN Joseph-Marie, né à St-Barnabé, soldat du 271° régiment d'infanterie, "Tué à l'ennemi" le 30-08-14 dans les Ardennes.

Mr Corgnet, un internaute, me signale une erreur de Mémoire des Hommes : le soldat Turquet Guillaume-Marie n'est pas natif de Grâce-Uzel mais de Grâces. Je remercie Mr Corgnet.

Quelques remarques sur ce travail.

A) Avant 2008, j'avais compté, à partir de "Mémoire des Hommes", les soldats natifs des Côtes-d'Armor. Les résultats sont ici. C'était une estimation, d'ailleurs les résultats sont légèrement différents : pour expliquer cet écart, plusieurs raisons :

- La présence de fiches doubles, surtout pour les officiers; j'avais essayer d'estimer, par un savant calcul, d'estimer ce nombre.

- Des erreurs de l'auteur de la fiche. Le village est, à tort, situé dans les département des Côtes d'Armor. Ce type d'erreur est plus fréquent pour les départements limitrophes.

- Des rajouts réguliers dans "Mémoire des Hommes", entre autre les fiches de marins.

B) Il y a 48 fiches sans nom de communes : je n'ai pas réussi à les lire.

C) Certains noms de communes sont suivis de 2 points d'interrogation : je n'ai pas pu préciser la commune : Loguivy?? pour Loguvy-Plougras ou Loguivy-lès-Lannion; Lescouët?? pour Lescouët-Jugon ou Lescouët-Gouarec; Pleumeur?? pour Pleumeur-Bodou ou Pleumeur-Gautier; Pommerit?? pour Pommerit-Jaudy ou Pommerit-le-Vicomte; St-Gilles?? pour St-Gilles-Pligeaux, St-Gilles-Vieux-Marché, St-Gilles du Mené ou St-Gilles-les-Bois; St-Michel pour St-Michel-en-Grève ou St-Michel-de-Plélan, St-Quay pour St-Quay-Portrieux ou St-Quay-Perros.

D) 11 soldats de l'assistance publique, sans précision de communes.

E) Dans ma liste, j'ai pris les noms de commune de 1914. Depuis cette date, il y a eu des changements de noms, des regroupements de communes et de nouvelles communes.

- Bonen est réunie à Rostrenen en 1970.

- Loguivy-lès-Lannion,Brélévenez, Servel et Buhulien sont réunies à Lannion en 1961.

- Cauoënnec et Lanvézéac se regroupent et forment Caouënnec-Lanvézéac en 1974.

- Les Champs-Géraux sont créés, à partir, d'Evran en 1934.

- Etables devient Etables-sur-Mer en 1949.

- Pléhérel devient Fréhel en 1972.

- Jugon devient Jugon-les-Lacs en 1973.

- Kerity et Plounez sont réunies à Paimpol en 1960.

- La Poterie, Maroué, St-Aaron et Trégomar sont réunies à Lamballe en 1972.

- Langrolay devient Langrolay-sur-Rance en 1970.

- St-Solen et Tressaint sont réunies à Lanvallay en 1972.

- Lescouët-Jugon et St-Igneuc sont réunies à Jugon-les-Lacs en 1973.

- Mûr devient Mûr-de-Bretagne en 1957.

- Notre-Dame-du-Guildo et St-Cast forment St-Cast-le-Guildo en 1971.

- Pléneuf devient Pléneuf-Val-André en 1965.

- Pleslin et Trigavou se réunissent pour former Pleslin-Trigavou en 1972.

- Ploeuc devient Ploeuc-sur-Lié en 1965.

- Plouëc devient Plouëc-du-Trieux en 1962.

- Plouër devient Plouër-sur-Rance en 1949.

- Trédrez devien Trédrez-Locquéneau en 1997.

- Yvignac devient Yvignac-la-Tour en 1999.

Merci au site "Des villages Cassini aux communes d'aujourd'hui" où j'ai trouvé ces renseignements.

REPARTITION DES SOLDATS

Voir chapitre "Les différentes armes".

11 fiches sans renseignement.

Civils: 2 morts

Aviation , aérostation : 44 morts soit 0.2% (France=0.3%)

Service de santé (Section d'infirmiers militaires, personnel d'ambulance, personnel d'hôpital, infirmiers coloniaux) : 91 morts soit 0.4% (France=0.4%).

Cavalerie (Cuirassiers, hussards, chasseurs à cheval, dragons, cavaliers de remonte) : 216 morts soit 0.9% (France=1%).

Divers (Escadron du train, section de chemin de fer, section de C.O.A., gendarmerie, secrétaires d'état-major, section d'état-major, chasseurs cyclistes, chars de combat, service des douanes, intendance, garde républicaine, travailleurs.....) : 219 morts soit 0.9% (France=1%).

Génie : 439 morts soit 1.7% (France=1.9%).

Artillerie : 1323 morts soit 5.3% (France=5.7%).

Marine : 1344 morts soit 5.3% (France=0.7%).

Infanterie : 21509 morts soit 85.4% (France=88.4%).

Répartition dans l'infanterie

Légion étrangère : 25 morts soit 0.1% (France=0.8%).

Divers (Groupes cyclistes, groupes spéciaux, cuirassiers à pied, régiments légers) : 34 morts soit 0.2% (France<0.1%).

Chasseurs : 411 morts soit 1.9% (France=8.6%).

Régiments d'infanterie territoriale : 1924 morts soit 8.9% (France=3.5%).

Régiments d'infanterie coloniale, zouaves, tirailleurs, bataillons d'Afrique, bataillons de Somalis, régiment d'infanterie coloniale du Maroc, tirailleurs malgaches, bataillons territoriaux de zouaves, bataillons indochinois, spahis, bataillons du pacifique, bataillons de la Chaouia.....: 2839 morts soit 13.2% (France=17.6%).

Régiments d'infanterie : 16276 morts soit 75.7% (France=69.5%) et 64.6% de la totalité des soldats décédés (France=61.4%).

REGIMENTS LES PLUS TOUCHES

Je ne cite que les régiments qui représentent plus de 2% de la liste.

1° régiment d'infanterie coloniale : 871 morts.

19° régiment d'infanterie : 813 morts.

2° régiment d'infanterie : 561 morts.

247° régiment d'infanterie : 677 morts.

248° régiment d'infanterie : 782 morts.

41° régiment d'infanterie : 515 morts.

47° régiment d'infanterie : 1690 morts.

48° régiment d'infanterie : 1199 morts.

71° régiment d'infanterie : 1132 morts.

73° régiment d'infanterie territoriale : 781 morts.

74° régiment d'infanterie territoriale : 687 morts.

EVOLUTION DES DECES AU COURS DU CONFLIT

24 fiches sans renseignement.

10 soldats décèdent le 04.08.1914 dans un accident de chemin de fer dans la Manche : pour quelques précisions, voir la discussion sur le Forum 14-18.

A la même date, un soldat du 272° régiment d'infanterie, François-jean Corlay décède de blessures dans la Meuse. J'ai des doutes sur cette fiche.

Un soldat, du 47° régiment d'infanterie, disparait le 08 Août dans la Marne.

8 soldats décèdent le 11 Novembre 1918 , 2 sont "Tués à l'ennemi".

714 (dont 1 sans date précise) soldats meurent après le 11.11.1918 soit 2.8% (France=2.1%), il faut noter quelques dates de décès tardives : 1934, 1935, 1937, 1942 et 1947.

1914

3 fiches sans dates précises.

Août : 1617 morts dont 13 sans date précise : 535 morts le 22, 384 morts le 29 et 187 morts le 30.

Septembre : 1277 morts dont 13 sans date précise : 186 morts le 08.

Octobre : 1156 morts dont 8 sans date précise : 242 le 4.

Novembre : 880 morts dont 3 sans date précise.

Décembre : 560 morts.

Pour 1914 : 5493 morts soit 21.8% (France=23.6%)

1915

6 fiches sans renseignement.

Janvier : 336 morts dont 1 sans date précise.

Février : 500 morts dont 1 sans date précise.

Mars : 530 morts dont 1 sans date précise.

Avril : 838 morts dont 1 sans date précise : 295 morts le 22.

Mai : 1163 morts dont 473 le 09.

Juin : 113 morts dont 2 sans date précise : 307 morts le 16.

Juillet : 537 morts dont 1 sans date précise.

Août : 290 morts.

Septembre : 1361 morts dont 3 sans date précise : 549 morts le 25.

Octobre : 649 morts dont 5 sans date précise.

Novembre : 163 morts dont 1 sans date précise.

Décembre : 127 morts.

Pour 1915 : 7636 soit 30.3% (France=26.2%).

1916

1 fiche sans date précise.

Janvier : 107 morts.

Février : 252 morts.

Mars : 258 morts.

Avril : 295 morts dont 1 sans date précise.

Mai : 408 morts dont 4 sans date précise.

Juin : 623 morts dont 1 sans date précise.

Juillet : 500 morts dont 1 sans date précise.

Août : 368 morts.

Septembre : 568 morts.

Octobre : 450 morts.

Novembre : 270 morts.

Décembre : 178 morts.

Pour 1916 : 4278 soit 17% (France=19%).

1917

1 fiche sans date précise.

Janvier : 77 morts.

Février : 102 morts.

Mars : 195 morts.

Avril : 696 morts dont 188 le 16.

Mai : 546 dont 1 sans date précise.

Juin : 179 morts dont 1 sans date précise.

Juillet : 182 morts.

Août : 398 morts.

Septembre : 271 morts.

Octobre : 278 morts dont 1 sans date précise.

Novembre : 125 morts dont 2 sans date précise.

Décembre : 83 morts dont 2 sans date précise.

Pour 1914 : 3132 soit 12.4% (France=12.1%).

1918

Janvier : 79 morts.

Février : 69 morts.

Mars : 171 morts.

Avril : 290 morts.

Mai : 374 morts.

Juin : 435 morts.

Juillet : 620 morts dont 1 sans date précise.

Août : 505 morts.

Septembre : 541 morts.

Octobre : 673 morts.

Novembre (Jusqu'au 11 inclus) : 163 morts.

Pour 1918 : 3919 morts soit 15.6% (France=15.9%).

Conclusion

- Année la plus meurtrière 1915, comme au niveau national : cf "Récapitulatif du nombre de morts par an et par mois".

- Mois le plus meurtrier : Août 1914; au niveau national, il s'agit de Septembre 1914 : cf "Récapitulatif du nombre de morts par mois".

- Jour le plus meurtrier : 25 Septembre 1915, comme, à mon avis, au niveau national : cf "25 Septembre 1915".

Voici les 10 jours les plus meurtriers pour les soldats natifs des Côtes-d'Armor :

25 Septembre 1915 : 549 morts.

22 Août 1914 : 535 morts.

09 Mai 1915 : 473 morts.

29 Août 1914 : 384 morts.

16 Juin 1915 : 307 morts.

22 Avril 1915 : 295 morts.

04 Octobre 1914 : 242 morts.

16 Avril 1917 : 188 morts.

30 Août 1914 : 187 morts.

08 Septembre 1914 : 186 morts.

LIEU DE DECES

46 fiches sans renseignement.

Il faut noter : un soldat "Tué à l'ennemi dans l'Aube.

35 morts en ambulance, sans précision de département.

40 morts à l'hôpital, sans précision de département.

Zone de front.

Aisne : 2128 morts dont 3 en poste de secours, 42 à l'hôpital et 171 en ambulance   Albanie : 15 morts dont 6 en ambulance   Algérie : 11 morts dont 8 à l'hôpital   Allemagne : 420 morts Alsace : 81 morts dont 18 à l'hôpital et 19 en ambulance Ardennes : 595 morts dont 23 à l'hôpital   et 17 en ambulance   Autriche-Hongrie : 3 morts   Belgique : 2217 morts dont 73 en ambulance et 59 à l'hôpital   Bulgarie : 13 morts dont 3 en ambulance   Grèce : 214 morts dont 126 à l'hôpital et 24 en ambulance   Hongrie : 3 morts dont 1 en ambulance   Indochine : 1 mort   Italie : 18 morts dont 2 en ambulance et 4 à l'hôpital   Lorraine : 24 morts dont 3 en ambulance et 6 à l'hôpital   Marne : 5964 morts dont 3 en poste de secours, 1 en poste chirurgicale, 492 à l'hôpital, 1 en centre chirurgicale, 2 en asile et 579 en ambulance   Maroc : 25 morts dont 6 à l'hôpital et 4 en ambulance   Mer : 652 morts dont 22 sur un navire-hôpital   Meurthe-et-Moselle : 311 morts dont 58 à l'hôpital et 36 en ambulance   Meuse : 3418 morts dont 4 dans un poste de secours, 256 à l'hôpital et 333 en ambulance   Nord : 320 morts dont 163 à l'hôpital, 5 en asile et 7 en ambulance   Oise : 663 morts dont 129 à l'hôpital et 176 en ambulance   Pas-de-Calais : 2959 morts dont 171 en ambulance et 112 à l'hôpital   Roumanie : 4 morts dont 3 à l'hôpital   Russie : 4 morts dont 1 en ambulance   Seine-et-Marne : 78 morts dont 1 en poste d'évacuation, 41 à l'hôpital et 11 en ambulance   Serbie : 159 morts dont 1 en poste de secours, 1 en poste chirurgicale, 5 à l'hôpital, 1 en groupe chirurgicale et 42 en ambulance   Somme : 1953 morts dont 184 à l'hôpital et 153 en ambulance   Syrie : 1 mort   Territoire-de-Belfort : 11 mort dont 1 en ambulance et 8 à l'hôpital   Tunisie : 15 morts dont 1 en ambulance et 10 à l'hôpital   Turquie : 89 morts dont 5 à l'hôpital et 4 en ambulance   Ukraine : 1 mort   Vietnam : 4 morts   Vosges : 100 morts dont 53 à l'hôpital et 9 en ambulance.

Zone arrière

2600 morts dont 653 dans les Côtes d'Armor et 411 dans les départements limitrophes.

Conclusion

- Fronts les plus meurtriers : 1)Marne   2)Meuse   3)Pas-de-Calais   4)Belgique   5)Aisne

- Pour l'ensemble des troupes françaises : cf "Répartition des morts sur le front occidental".

AGE DES SOLDATS DECEDES

42 fiches sans renseignement.

Deux soldats, Guégan Jean-Marie du 50° régiment d'artillerie de campagne, et Courtois Célestin, du 2° régiment d'infanterie, seraient morts à l'âge de 15 ans, l'un de ma maladie et l'autre "Tué à l'ennemi". Je pense que ces fiches seraient à vérifier.

Un capitaine décède de maladie, à l'âge de 61 ans.

Un colonel est "Tué à l'ennemi" à 59 ans.

L'âge moyen de décès est de 28 ans (France=27 ans et 4 mois).

La classe d'âge la plus représentée est celle des 21 ans, au niveau national, il s'agit de celle des 20 ans : cf "Histogramme des classes d'âge".

LES GRADES

Voir chapitre "Ils ont tous soufferts"

14 fiches sans renseignement.

Officiers : 369 morts soit 1.5% (France=2.75%).

Sous-officiers : 1644 morts soit 6.5% (France=8%).

Militaires du rang : 23171 morts soit 92% (France=89.2%).

TYPES DE MORT

- Pour l'ensemble des troupes françaises : cf "Types de mort selon les fronts".

- Pour les soldats natifs des Côtes d'Armor :

65 fiches sans renseignement.

Meurtre : 1 mort.

Militaire fusillé : 1 mort.

Décès lors d'émeutes : 2 morts.

Suicide : 4 morts.

Décès en captivité, sans autres indication : 94 morts.

Décès dus aux gaz : 122 mort.

Décès par accident : 249 morts.

Disparus (Dont jugement et naufrage) : 2451 morts soit 9.7% (France=8.2%).

Décès par maladie : 3422 morts soit 13.6% (France=11.8%).

Décès par blessures : 4985 morts soit 19.8% (France=20%).

Tués à l'ennemi (Dont "Mort pour la France") : 13802 morts soit 54.8% (France=58.7%).

ANNEE DE NAISSANCE

10 fiches sans renseignement.

Les années extrêmes de naissance sont 1855 (2 morts) et 1901 (6 morts).

L'année moyenne de naissance est 1887.

L'année de naissance la plus représentée est  1894 avec 1622 morts.

QUELQUES CARACTERISTIQUES DE CES SOLDATS

- Département très touché par la Grande Guerre.

- De nombreux marins dans les soldats décédés.

- Fortes pertes pour les régiment d'infanterie territoriale.

- Août 14 est meurtrier, ainsi que l'année 1915.

- Nombreux décès dans la Marne et, aussi, en Belgique.

- L'âge des soldats décédé est assez élevé.

- Faible proportion d'officiers et de sous-officiers.

- Assez forte proportion de décès par maladie.

 



 

 

 

 

 






 

 





 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise à jour le Jeudi, 31 Août 2017 10:11