Top Module Empty
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter

We have: 103 guests online
Votre IP: 54.224.164.166
 , 
Today: Nov 19, 2017
Menu principal
Indochine Française PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 05 Février 2014 10:42

L'Indochine Française est une partie de l'ancien empire colonial français, il comprenait l'Annam, le Cambodge, la Cochinchine, le Laos et le Tonkin; pour plus de précision, vous pouvez lire l'article de Wikipédia.

Dans "Mémoire des Hommes" les soldats sont répartis entre le Cambodge, la Cochinchine, l'Indochine, le Tonkin et le Viet-Nam (Réunion de la Cochinchine, de l'Annam et du Tonkin). Dans la version 2013 de "Mémoire des Hommes, il n'y a plus de soldats natifs de l'Annam, ils semblent être comptabilisés dans les soldats natifs du Tonkin ou du Viet-Nam.

Voici la liste des soldats décédés durant la guerre 14-18 et natifs de l'Indochine Française. Cette liste a été effectuée à partir du site du Ministère de la Défense "Mémoire des Hommes". En Novembre 2014, "Mémoire des Hommes" a intégré les fiches des soldats "Non-Morts pour la France"; mon travail ne tient pas compte de ces fiches.

CLIQUEZ ICI pour les noms de A à L.

CLIQUEZ ICI pour les noms de M à N.

CLIQUEZ ICI pour les noms de O à Y.

Utilisez la loupe si nécessaire.

J'ai pu commettre des erreurs, n'hésitez pas à me les signaler.

Les abréviations utilisées sont : bca=bataillon de chasseurs alpins   bcp=bataillon de chasseurs à pied   rac=régiment d'artillerie de campagne   ri=régiment d'infanterie   ric=régiment d'infanterie coloniale.

J'ai trouvé 2 946 soldats natifs d'Indochine Française et décédés durant la guerre 14-18. N'ayant pas trouvé de recensement de la population pour 1891 et 1911, je ne peux calculer la proportion de soldats décédés.

REPARTITION DES SOLDATS

Voir chapitre "Les différentes armes".

215 fiches sans indication.

Civil : 1 mort; résultat inférieur à 0.1% (France=0.1%).

Marine : 3 morts soit 0.1% (France=0.7%).

Cavalerie (Dragons, hussards) : 3 morts soit 0.1% (France=1%).

Génie : 31 morts soit 1.1% (France=1.9%).

Aviation (Dont école d'aviation, ravitaillement, réparation) : 48 morts soit 1.6% (France=0.3%).

Service de santé (Section d'infirmiers, personnel d'ambulance et d'hôpital....) : 266 morts soit 9% (France=0.4%).

Infanterie : 1002 morts soit 34% (France=88.4%).

Divers (Ouvriers,Dépôt de convalescence, dépôt des isolés coliniaux escadrons trains, personnel agricoles, section de C.O.A, unités chinoises, groupe de travailleurs, section de chemin de fer, ateliers de fabrication, personnel d'usine, dépôts, personnel de poudrerie.....) : 1326 morts soit 45% (France=1%).

Répartition dans l'infanterie

Légion étrangère : 7 morts soit 0.7% (France=0.8%).

Chasseurs : 10 morts soit 1% (France=8.6%).

Régiments d'infanterie : 54 morts soit 5.4% (France=69.5%) et 0.9% de la totalité des soldats décédés (France=61.4%).

Régiments d'infanterie coloniale, zouaves, spahis, tirailleurs, bataillon colonial du Maroc, bataillon de réentrainement, bataillon de transition,..... : 931 morts soit 92.9% (France=17.6%).

Remarques sur ce travail

Etant donné le grand nombre de dénomination des unités de ces soldats, il est très difficile de classer ces militaires, tous mes résultats sont à prendre avec précaution!. Il apparait cependant qu'une partie importante des indochinois étaient travailleurs dans différentes entreprises (poudrerie, arsenal....)ou armes (aviation, service de santé, marine....).

LES REGIMENTS LES PLUS TOUCHES

Je ne site que les régiments qui représentent plus de 2% de la liste.

1° bataillon indochinois : 107 morts.

2° bataillon indochinois : 88 morts.

7° bataillon indochinois : 67 morts.

73° bataillon de tirailleurs sénégalais (ou 73° bataillon sénégalais) : 89 morts.

Dépôt des isolés coloniaux (dont ceux de Marseille) : 88 morts.

Poudrerie nationale de Toulouse (ou poudrerie de Toulouse) : 85 morts.

EVOLUTION DES DECES AU COURS DU CONFLIT

1 fiche sans renseignement.

Un 2° classe du 75° régiment d'infanterie, Guichot Gaston, décède le 10 Août 14 dans les Vosges.

4 soldats décèdent, de maladie, le 11 Novembre 1918.

Un 2° classe du 12° bataillon indochinois, Bui Ap,  meurt de ses blessures le 09.11.1918.

Un sous-lieutenant du 24° régiment d'infanterie, Lazare André, est "Tué à l'ennemi" le 27.10.1918.

782 militaires décèdent après le 11 Novembre 1918 soit 26.5% (France=2.1%).

1914

Août : 14 morts.

Septembre : 7 morts.

Octobre : 1 mort.

Novembre : 2 morts.

Décembre : 1 mort.

Pour 1914 : 25 morts soit 0.8% (France=23.6%).

1915

Janvier : 1 mort.

Février : 2 morts.

Mars : 2 morts.

Avril : 5 morts.

Mai : 4 morts.

Juin : 6 morts dont 1 sans date précise

Juillet : 0

Août : 0

Septembre : 6 morts.

Octobre : 8 morts.

Novembre : 9 morts.

Décembre : 6 morts.

Pour 1915 : 49 morts soit 1.7% (France=26.2%).

1916

Janvier : 3 morts.

Février : 0

Mars : 4 morts.

Avril : 9 morts.

Mai : 43 morts.

Juin : 32 morts.

Juillet : 31 morts.

Août : 43 morts.

Septembre : 42 morts.

Octobre : 49 morts dont 16 le 25 dans la Meuse.

Novembre : 56 morts.

Décembre : 59 morts.

Pour 1916 : 371 morts soit 12.6% (France=19%).

1917

Janvier : 78 morts.

Février : 106 morts.

Mars : 72 morts.

Avril : 77 morts.

Mai : 79 morts dont 16 le 06 dans l'Aisne.

Juin : 46 morts dont 1 sans date précise.

Juillet : 32 morts.

Août : 42 morts dont 1 sans date précise.

Septembre : 60 morts.

Octobre : 61 morts.

Novembre : 60 morts.

Décembre : 57 morts.

Pour 1917 : 770 morts soit 26.1% (France=12.1%).

1918

Janvier : 54 morts.

Février : 47 morts.

Mars : 63 morts.

Avril : 62 morts.

Mai : 98 morts.

Juin : 106 morts.

Juillet : 82 morts.

Août : 76 morts.

Septembre : 88 morts.

Octobre : 185 morts.

Novembre (Jusqu'au 11 inclus) : 87 morts dont 16 le 01, tous de maladie.

Pour 1918 : 948 morts soit 32.2% (France=15.9%).

Conclusion

- Année la plus meurtrière : 1918; au niveau national, il s'agit de 1915 : cf "Récapitulatif du nombre de morts par an et par mois".

- Mois le plus meurtrier : Octobre 1918; Au niveau national, il s'agit de Septembre 1914 : cf "Récapitulatif du nombre de morts par mois".

- Jours les plus meurtriers : 25 Octobre 1916, 06 Mai 1917 et 01 Novembre 1918; au niveau national, il s'agit, à mon avis, du 25 Septembre 1915 : cf "25 Septembre 1915".

LIEU DE DECES

4 fiches sans indication.

8 décès en ambulance, sans précision de département.

12 morts à l'hôpital, sans précision de département.

Zone de front.

Aisne : 74 morts dont 9 en ambulance et 11 à l'hôpital   Albanie : 75 morts dont 22 en ambulance et 1 à l'hôpital   Algérie : 21 morts dont 19 à l'hôpital   Allemagne : 23 morts dont 2 en ambulance et 12 à l'hôpital   Alsace : 21 morts dont 4 en ambulance et 8 à l'hôpital   Ardennes : 16 morts dont 2 en ambulance et 6 à l'hôpital   Autriche : 1 mort en ambulance   Belgique : 7 morts dont 2 en ambulance   Bulgarie : 3 morts dont 1 en ambulance Grèce : 154 morts dont 103 à l'hôpital et 11 en ambulance   Hongrie : 1 mort en ambulance et 1 mort à l'hôpital   Italie : 5 morts dont 1 à l'hôpital   Lorraine : 11 morts dont 9 à l'hôpital   Marne : 60 morts dont 10 en ambulance, 1 en infirmerie et 24 à l'hôpital   Mer : 96 morts   Meurthe-et-Moselle : 15 morts dont 1 en ambulance et 6 à l'hôpital   Meuse : 61 morts dont 2 en ambulance et 23 à l'hôpital   Nord : 24 morts dont 2 en ambulance et 13 à l'hôpital   Oise : 44 morts dont 5 en ambulance et 26 à l'hôpital   Pas-de-Calais : 9 morts dont 5 à l'hôpital   Roumanie : 2 morts dont 1 à l'hôpital   Seine-et-Marne : 23 morts dont 1 en infirmerie, 2 en ambulance et 19 à l'hôpital   Serbie : 23 morts dont 10 en ambulance, 1 dans un poste de secours et 7 à l'hôpital   Somme : 43 morts dont 13 en ambulance et 7 à l'hôpital   Territoire-de-Belfort : 1 mort à l'hôpital   Tunisie : 23 morts dont 14 à l'hôpital   Turquie : 4 morts dont 1 à l'hôpital   Vosges : 47 morts dont 2 en ambulance et 22 à l'hôpital.

Zone arrière

2034 morts dont 3 en Indochine, 589 dans les Bouches-du-Rhône, 263 dans le Var, 214 en Haute-Garonne et 149 en Gironde.

Conclusion

- Front les plus meurtriers : 1)Grèce   2)Mer   3)Albanie   4)Aisne   5)Meuse

- Pour l'ensemble des troupes françaises : cf "Répartition des morts sur le front occidental" et "Evolution de la mortalité hors front occidental".

AGE DES SOLDATS DECEDES

Sur de nombreuses fiches, l'année de naissance est approximative ("date de naissance présumée 1891"); je n'ai pu qu'estimer l'âge.

184 fiches sans renseignement.

2 soldats décèdent, de maladie, à 16 ans.

11 soldats, dont 2 "Tués à l'ennemi" meurent à 17 ans.

Un 2° classe du 5° escadron du train décède de maladie à 61 ans.

Un caporal meurt de ses blessures à 47 ans.

Un 2° classe est 'Tué à l'ennemi" à 44 ans.

L'âge moyen de décès est 27 ans et 4 mois (France=27 ans et 4 mois).

La classe d'âge la plus représentée est celle des 26 ans; au niveau national, il s'agit de celle des 20 ans : cf "Histogramme des classes d'âge".

LES GRADES

Voir chapitre "Ils ont tous soufferts"

210 fiches sans renseignement.

Officiers : 16 morts soit 0.5% (France=2.75%).

Sous-officiers : 67 morts soit 2.3% (France=8%).

Militaires du rang : 2653 morts soit 90.1% (France=89.2%).

TYPES DE MORT

- Pour l'ensemble des troupes françaises : cf "Type de mort selon les fronts".

- Pour les soldats natifs d'Indochine française :

186 fiches sans renseignement.

Décès en captivité, sans autre précision : 1 mort.

Meurtre : 1 mort.

Suicide : 1 mort.

Décès dus aux gaz : 3 morts.

Décès lors d'émeutes : 4 morts.

Disparus (Dont jugement et naufrage) : 52 morts soit 1.8% (France=8.2%).

Décès par accident : 69 morts.

Décès par blessures : 103 morts soit 3.5% (France=20%).

"Tués à l'ennemi" (Dont "Morts pour la France") : 184 morts soit 6.2% (France=58.7%).

Décès par maladie : 2342 morts soit 79.5% (France=11.8%).

ANNEE DE NAISSANCE

266 fiches sans renseignement.

Les années extrêmes de naissance sont 1858 (1 mort) et 1901 (1 mort).

L'année moyenne de naissance est 1889.

L'année de naissance la plus représentée est 1891 avec 211 morts.

QUELQUES CARACTERISTIQUES DE CES SOLDATS

- Comme souvent pour les territoires "Hors métropole", les fiches sont souvent incomplète.

- Très forte présence d'ouvriers et travailleurs.

- Peu de morts en 1916 et très peu de mort en 1915 et 1914.

- Nombreux décès après le 11 Novembre 1918.

- Nombreux décès sur les fronts orientaux (Grèce et Albanie) et aussi en mer.

- Très peu d'officiers et de sous-officiers.

- Très forte proportion de morts dus aux maladies.



 

 

 



 

 


 


 

 

 

 

 

Mise à jour le Vendredi, 21 Novembre 2014 15:30