Top Module Empty
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter

We have: 99 guests online
Votre IP: 54.224.164.166
 , 
Today: Nov 19, 2017
Menu principal
Polynésie française PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 12 Février 2014 12:41

La Polynésie française est composée de 5 archipels pour un total de 118 îles. Les archipels sont l'archipel des Tuamotu, l'archipel de la Société (Avec les îles du Vent et les îles Sous-le-Vent), l'archipel des Gambier, l'Archipel des Australes et les îles Marquises.Vous pouvez consulter l'article de Wikipédia.

Voici la liste des soldats décédés durant la guerre 14-18 et natifs de Polynésie française. Cette liste a été effectuée à partir du site du Ministère des Affaires étrangères "Mémoire des Hommes". En Novembre 2014, "Mémoire des Hommes" a intégré les fiches des soldats "Non-Morts pour la France"; mon travail ne tient pas compte de ces fiches.

J'ai trouvé 142 soldats natifs de Polynésie française et décédés durant la guerre 14-18, soit 0.45 % de la population de 1911 (31 447 habitants).

CLIQUEZ ICI

Utilisez la loupe si nécessaire.

J'ai pu commettre quelques erreurs, n'hésitez pas à me les signaler.

Les abréviations utilisées sont : bca=bataillon de chasseurs alpins   rac=régiment d'artillerie de campagne   ri=régiment d'infanterie   ric=régiment d'infanterie coloniale

Remarque

La plupart des soldats de cette liste sont marqués comme natifs de Tahiti. Les fiches de Mémoire des Hommes ne sont pas toujours très claires et je connais pas du tous ces territoires polynésiens; en conséquence, je suppose qu'un certain nombre  de ces militaires sont nés sur d'autres îles que Tahiti.

Rectificatif

Trois erreurs du fichier "Mémoire des Hommes" :

- le soldat RAVEA Julien est natif de Tahiti et non de Nouvelle-Calédonie : il était soldat au 8° régiment d'artillerie de campagne,  et est décédé, à l'âge de 24, à l'hôpital de Bourges, le 14-07-1917.

- Le soldat ROCHETTE Mauvari est, lui aussi, natif de Tahiti et non de Nouvelle-Calédonie; soldat du 4° régiment d'infanterie coloniale, il meurt le 28 Mai 1918, à l'âge de 33 ans, à l'hôpital de St-Didier dans le Vaucluse.

- Même erreur pour e soldat TEMANINRI A-FAARA ; soldat du 1° bataillon du Pacifique, il décède le 22 Août 17, à l'âge de 24 ans dans un hôpital de Tunisie.

 

REPARTITION DES SOLDATS

Voir chapitre "Les différentes armes".

Cavalerie : 1 mort soit 0.7% (France=1%).

Artillerie : 1 mort soit 0.7% (France=5.7%).

Divers (Escadron train, travailleurs, dépôt de convalescent) : 3 morts soit 2.1% (France=1%).

Infanterie : 137 morts soit 96.5%.

Répartition dans l'infanterie

Chasseurs : 1 mort soit 0.7% (France=8.6%).

Régiment d'infanterie : 5 morts soit 3.6% (France=69.5) et 3.5% de la totalité des soldats décédés (France=61.4%).

Régiment d'infanterie coloniale, tirailleurs, bataillons mixte du Pacifique, bataillons du Pacifique, bataillon d'Afrique, tirailleurs sénégalais, tirailleurs malgaches, bataillons du Maroc...: 131 morts soit 95.6% (France=17.6%).

REGIMENTS LES PLUS TOUCHES

Je ne cite que les régiments qui représentent plus de 2% de la liste.

1° bataillon mixte du Pacifique : 4 morts.

1° bataillon du Pacifique : 4 morts.

22° régiment d'infanterie coloniale : 6 morts.

54° régiment d'infanterie coloniale : 7 morts.

Bataillon mixte du Pacifique : 17 morts.

Bataillon mixte du Pacifique : 63 morts.

EVOLUTION DES DECES AU COURS DU CONFLIT

Un sergent major, du 3° régiment d'infanterie coloniale, décède le 22.08.1914.

Un 2° classe, du bataillon mixte du Pacifique, décède de ces blessures le 28.10.18.

5 Polynésiens sont 'Tués à l'ennemi" le 25.10.1918

28 soldats décèdent après le 11 Novembre 1918 soit 19.7% (France=2.1%).

1914

4 morts soit 2.8% (France=23.6%).

1915

3 morts soit 2.1% (France=26.2%).

1916

Juillet : 1 mort.

Septembre : 2 morts.

Décembre : 5 morts.

Pour 1916 : 8 morts soit 5.6%.

1917

Janvier : 1 mort.

Février : 1 mort.

Mars : 2 morts.

Avril : 3 morts.

Mai : 1 mort.

Juin : 1 mort.

Juillet : 2 morts.

Août : 6 morts.

Septembre : 2 morts.

Octobre : 2 morts.

Novembre : 2 morts.

Décembre : 1 mort.

Pour 1917 : 24 morts soit 16.9% (France=12.1%).

1918

Janvier : 2 morts.

Février : 6 morts.

Mars : 7 morts.

Avril : 6 morts.

Mai : 4 morts.

Juin : 3 morts.

Juillet : 10 morts.

Août : 13 morts.

Septembre : 5 morts.

Octobre : 19 morts dont 5 le 25 dans l'Aisne.

Novembre (Jusqu'au 11 inclus) : 0

Pour 1918 : 75 morts soit 52.8% (France=15.9%).

Conclusion

- Année la plus meurtrière : 1918; au niveau national, il s'agit de 1915 : cf "Récapitulatif du nombre de morts par ans et par mois".

- Mois le plus meurtrier : Octobre 1918; au niveau national, il s'agit de Septembre 1914 : cf "Récapitulatif du nombre de morts par mois".

- Jour le plus meurtrier : 25 Octobre 1918; au niveau national, il s'agit, à mon avis, du 25.09.15 : cf "25 Septembre 1915".

LIEU DE DECES

Zone de front

Aisne : 30 morts dont 3 en ambulance   Allemagne : 2 morts à l'hôpital   Belgique : 3 morts   Grèce : 4 morts à l'hôpital   Marne : 3 morts   Meuse : 3 morts   Oise : 4 morts en ambulance   Pas-de-Calais : 1 mort   Serbie : 6 morts   Somme : 1 mort.

Zone arrière

85 morts dont 25 dans les Alpes Maritimes et 32 dans le Var.

Conclusion

- Fronts les plus meurtriers : 1)Aisne   2)Serbie   3)Grèce et Oise   5)Marne, Meuse et Belgique.

- Pour l'ensemble des troupes françaises : cf "Répartition des morts sur le front occidental" et "Evolution de la mortalité hors-front occidental".

AGE DES SOLDATS DECEDES

6 fiches sans renseignement.

Un brigadier, du 219° régiment d'artillerie de campagne, est "Tué à l'ennemi" à 18 ans.

Un 2° classe, du 46° régiment d'infanterie, est "Tué à l'ennemi" à 42 ans.

L'âge moyen de décès est de 25 ans et 7 mois (France=27 ans et 4 mois).

La classe d'âge la plus représentée est celle des 23 ans; au niveau national, il s'agit de celle des 20 ans : cf"Histogramme des classes d'âge".

LES GRADES

Voir chapitre "Ils ont tous soufferts".

1 fiche sans renseignement.

Officiers : 6 morts soit 4.2% (France=2.75%).

Sous-officiers : 2 morts soit 1.4% (France=8%).

Militaires du rang : 133 morts soit 93.7% (France=89.2%).

TYPES DE MORT

- Pour l'ensemble des troupes françaises, cf "Types de mort selon les fronts".

- Pour les soldats natifs de Polynésie :

1 fiche sans indication

Décès par accident : 1 mort.

Disparus : 3 soit 2.1% (France=8.2%).

Décès par blessures : 13 morts soit 9.2% (France=20%).

"Tués à l'ennemi" (Dont "Mort pour la France") : 37 morts soit 26.1% (France=58.7%).

Décès par maladie : 87 morts soit 61.3% (France=11.8%).

ANNEE DE NAISSANCE

7 fiches sans renseignement.

Les années extrêmes de naissance sont 1893 (1 mort) et 1899 (1 mort).

L'année moyenne de naissance est 1892.

Les années de naissance les plus représentées sont 1895 et 1894 avec 16 morts.

QUELQUES CARACTERISTIQUES DE CES SOLDATS

- Une majorité de ces soldats appartiennent aux bataillons du Pacifique ou aux bataillons mixtes du Pacifique.

- Les soldats décédés sont relativement jeunes.

- Les pertes en 1914 et 1915 sont très faibles, celles de 1916 sont faibles.

- 1918 est particulièrement meurtrière, en particulier vers la fin du conflit.

- De nombreux soldats sont "Tués à l'ennemi" dans l'Aisne.

- Peu de sous-officiers.

- Majorité de décès par maladie.


 

 

 

 

 






 

 

Mise à jour le Vendredi, 21 Novembre 2014 15:26