Top Module Empty
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter

We have: 113 guests online
Votre IP: 54.224.164.166
 , 
Today: Nov 19, 2017
Menu principal
Le canton de Port-Louis (Morbihan) PDF Imprimer Envoyer

Je vais étudier, à partir du fichier du ministère de la défense "Mémoire des Hommes, les soldats natifs du canton de Port-Louis et décédés durant le conflit 1914-1918. En Novembre 2014, "Mémoire des Hommes" a intégré les fiches des soldats "Non-Morts pour la France"; mon travail ne tient pas compte de ces fiches.

Mon étude va porter sur le canton actuel de Port-louis,canton dans lequel j'habite et où j'exerce ma profession de pharmacien. Ce canton comprend les communes de Gâvres, Kervignac, Locmiquélic, Merlevenez, Nostang, Plouhinec, Port-Louis, Riantec, Saint-Hélène-sur-mer. Il faut amener 2 précisions 1) la commune de Locmiquélic a été créée en 1919 2) L'ile de Groix  appartenait à ce canton jusqu'en 1923.

Ce canton se situe au sud du morbihan; il est à la fois rural et maritime.

Voici le tableau des soldats, originaires du canton de Port-louis, décédés lors du premier conflit mondial;

CLIQUEZ ICI

Utilisez la loupe si nécessaire

Les abréviations utilisées sont les même que celles utilisées dans le chapitre "Les cantons de Vitré", il faut y rajouter reg arti col = régiment d'artillerie coloniale, bis rz = régiment bis de zouaves, ga= groupe d'aviation, bila = bataillon d'infanterie légère d'Afrique.

J'ai eu des difficultés avec ce canton; il y a en effet beaucoup de marins et les fiches les concernant ne sont pas toujours faciles à interptéter : la partie "bâtiment ou service" de la fiche correspond à des noms de navires, différentes administrations, des dépots, des "fronts de mer" ........De plus l'écriture n'est pas toujous lisible. Les grades des marins sont aussi assez compliqué, j'ai fait mon possible.

COMPLEMENT D'INFORMATION

- Un internaute, Mr Daniel Bigeard m' a fait parvenir une "carte pieuse" faisant à référence à un soldat natif de Port-Louis : Henri Jouanno. Sur "Mémoire des Hommes", ce militaire est decédé le 02.04.1919, sur la "carte pieuse", il meurt le 06.03.19.

- En Août 2011, un autre internaute, Mr Leplat m'a signalé l'oubli de 3 soldats natifs de Gâvres :

QUER Charles, matelot du 2° régiment de Fusiliers marins, "Tué à l'ennemi" le 19.10.1914 en Belgique.

PADELLEC Lucien, matelot du 1° régiment du fusiliers marins, "Mort pour la France" le 10.11.14 en Belgique.

GUILLEMOT François, soldat du 33 ric, "tué à l'ennemi" le 21.05.1915 dans la Marne

Je remercie Mr Leplat et modifie mes statistiques en conséquences.

RESULTATS PAR COMMUNE

Comme je l'ai dit précedemment, la commune de Locmiquélic a été créée en 1919. Dans mon relevé, je ne trouve que 10 soldats originaires de ce village, c'est évidemment trop peu : il suffit de regarder le monument aux morts de Locmiquélic. De plus, une bonne partie (peut-être la moitié) des fiches de soldats natifs de Riantec font référence à Locmiquélic.

Les résutats sont présentés par nombre de morts et par % par rapport à la population de 1911 et à celle de 1891

Gâvres : 30  soit 2.4% de la population de 1911 (1269 hab) et 2.4% de celle de 1891 (1227 hab)

Kervignac : 81 soit 3.2 % de la population de 1911 (2564 hab) et 3.1% de celle de 1891 (2650 hab)

Locmiquélic (10) + Riantec (191) : 201 soit 2.8 % de la population de 1911 (7217 hab) et 3.5% de celle de 1891 (5717 hab)

Merlevenez : 66 soit 5.1 % de la population de 1911 (1306 hab) et de 5.1% celle de 1891 (1288 hab)

Nostang : 49 soit 4.2 % de la population de 1911 (1172 hab) et 4.2 % de celle de 1891 (1179 hab)

Plouhinec : 136 soit 3.4 % de la population de 1911 (4006 hab) et 3.7% de celle de 1891 (3693 hab)

Port-Louis : 79 soit 2 % de la population de 1911 (4026 hab) et 2.3% de celle de 1891 (3431 hab)

Sainte-Hélène : 28 soit 3.9 % de la population de 1911 (711 hab) et 3.8% de celle de 1891 (743 hab).

Je trouve 670 morts pour une population de 22 271 habitants en 1911 soit 3% (France=3%, Morbihan=4.1%).

Le pourcentage par rapport à la population de 1891 (19 928 habitants) est de 3.4% (France=3.2%, Morbihan=4.3%).

REPARTITION DES SOLDATS DECEDES

Marine : 145 = 21.6%

Service de santé : 1

Artillerie : 38 = 5.7% (France = 5.70%)

Génie : 6 = 0.9% (France = 1.90%)

Cavalerie : 4 = 0.60% (France = 1 %)

Aviation : 2

Divers : 7

Infanterie : 467 = 69.9% (France = 88.4%)

Répartition dans l'infanterie

Chasseurs : 10 = 2.1% (France = 8.6%)

Régiments et bataillons coloniaux, tirailleurs, zouaves : 78 = 16.9% ( France = 17.6%)

Légion : 1

Régiment d'infanterie territoriale : 11 = 2.4 % ( France = 3.50%)

Régiment d'infanterie : 366 = 78.4% (France = 69.50 %)

LES REGIMENTS LES PLUS TOUCHES

Je cite les régiments qui représentent plus de 2% de la liste des soldats morts pour la France.

1er régiment de fusilliers marins : 16 dont 9 tués à l'ennemi en Octobre-Novembre 14 en Belgique

118ème régiment d'infanterie : 14

2ème régiment d'infanterie coloniale : 18

262éme régiment d'infanterie : 43

41ème régiment d'infanterie : 16

6ème régiment d'infanterie coloniale : 21

62éme régiment d'infanterie : 42

72ème régiment d'infanterie : 23

Il ne faut pas oublier les marins qui ont disparus dans des naufrages. Pour exemple, 6 morts dans le naufrage du SUFFREN, 5 dans celui de l'AMIRAL CHARNER, 4 dans celui du LEON GAMBETTA, 3 dans celui du CASSINI.

LES DATES DE DECES

3 soldats n'ont pas de dates de décès

Les premiers morts, pour le canton, sont datés du 22.08.1914

Le dernier mort durant le conflit : le 10.11.1918 de maladie

Le dernier tué à l'ennemi : le 29.10.1918 par gaz

Nonbre de soldats décédés après 11.11.1918 : 28

1914

Aout : 19 dont 10 le 22

Septembre : 22

Octobre : 14

Novembre : 24 dont 11 le 10 en Belgique

Décembre : 17

Pour 1914 : 96 soit 14.3%

1915

Janvier : 6

Février : 16

Mars 16 : 16

Avril : 16

Mai : 15

Juin : 20

Juillet : 21

Août : 13

Septembre : 40 dont 19 le 25 dans la marne

Octobre : 31

Novembre : 6

Décembre : 4

Pour 1915 : 204 soit 30.4%

1916

Janvier : 2

Février : 10 dont 5 le 08 dans le naufrage de l'Amiral Charner

Mars : 9

Avril : 13 dont 6 le 17 dans la Meuse

Mai : 5

Juin : 10

Juillet : 11

Août : 6

Septembre : 23

Octobre : 16

Novembre : 17

Décembre : 8

Pour 1916 : 130 soit 19.4%

1917

Janvier : 2

Février : 5

Mars : 9

Avril : 17

Mai : 23

Juin : 7

Juillet : 8

Août : 6

Septembre : 7

Octobre : 7

Novembre : 2

Décembre : 4

Pour 1917 : 97 soit 14.5%

1918

Janvier : 6

Février : 1

Mars : 5

Avril : 5

Mai : 7

juin : 10

Juillet : 7

Août : 14

Septembre : 23

Octobre : 21

Novembre (jusqu'au 11.11.18) : 4

Pour 1918 : 103 soit 15.4%

Conclusion

L'année la plus meutrière : 1915

Le mois le plus meutrier : Septembre 1915

Le jour le plus meurtrier : 25 Septembre 1915

LIEU DE DECES

Fiches sans renseignements : 11

Zone de front

Aisne : 51 dont 5 en ambulance et 1 en hôpital  Allemagne : 11 dont 4 en hôpital  Ardennes : 3  Belgique : 38  Gabon : 1 Grèce : 10 dont 7 en hôpital et 1 durant une émeute  Haut-rhin : 1 en ambulance  Italie : 3 dont 2 en hôpital  Marne : 143 dont 14 en ambulance et 7 en hôpital  Mer : 48  Meurthe-et-Moselle : 5 dont 1 en hôpital  Meuse : 77 dont 10 en ambulance et 7 en hôpital  Nord : 5 en hôpital   Oise : 28 dont 4 en ambulance et 2 en hôpital   Pas-de-Calais : 25 dont 1 en ambulance et 2 en hôpital  Roumanie : 2 dont 1 en hôpital   Serbie : 11 dont 2 en ambulance et 1 en hôpital   Somme : 78 dont 3 en ambulance et 5 en hôpital  Turquie : 14 dont 2 en hôpital  Vosges : 4 dont 3 en hôpital

Zone arrière

100 dont 36 dans le Morbihan soit à l'hôpital soit à domicile.

Conclusion :

Dans ce canton, beaucoup de soldats appartiennent à la marine ou à des régiments d'infanterie coloniale, d'où de nombreux lieux de décès éloignés : Gabon (captivité), Mexique (émeute), Tunisie, Malte, Turquie. Il faut aussi remarquer les 48 décès en mer le plus souvent suite à des naufrages.

Pour la zone de front

- Pour les soldats issus du canton : Marne (1er),  Somme (2ème), Meuse (3ème), Aisne (4ème), Mer (5ème)

- Pour l'ensemble des soldats ayant combattus dans l'armée française : Marne (1er), Meuse (2ème), Aisne (3ème), Somme (4ème), Pas-de-Calais (5ème)

AGE DES SOLDATS DECECES

3 fiches de soldats sans renseignement

Les 2 plus jeunes soldats morts ont 17 ans

Le plus vieux est mort à l'âge de 51 ans

La moyenne d'âge du soldat décédé est 28 ans et 8 mois contre 27 ans et 4 mois pour l'ensemble des soldats ayant combattu dans l'armée française : ceci s'explique par l'âge élevé des marins et des soldats qui combattent dans les régiments d'infanterie coloniale.

La classe d'âge la plus représentée est celle des 22 ans (20ans pour l'ensemble des soldats des troupes françaises)

LES GRADES

Faire correspondre les grades de la marine avec les grades des autres armes n'est pas simple. J'espère que je n'ai pas trop commis d'impairs

Fiche sans renseignement : 1

Officiers subalternes (dont lieutenant de vaisseau et officier de 4ème classe pour la marine) : 10 soit 1.5 % (France = 2.75%)

Sous-Officiers (dont 1er maitre, 2ème maitre,  pour la marine ) : 46 soit 6.9% (France= 8 %)

Hommes du rang (dont quartier-maitre, matelot pour la marine) : 612 soit 91.3% (France= 89.2%)

LE TYPE DE MORT

Décès dus à des accidents :17     Décès en captivité (sans référence de maladies ou blessures) : 4    Décès du à une chute d'avion : 1

Décès dus aux émeutes : 2    Décès dus aux gaz : 2      Décès du à un suicide : 1

Décès dus aux blessures : 116 soit 17.3% (France = 20%)   Disparus (dont jugement et naufrage ) : 78 soit 11.6 % (France = 8,2%)

Décès dus à la maladie : 117 soit 17.5% (France = 11.8%)  Tués à l'ennemi (dont Morts pour la France) : 331 soit 49.4% ( France = 58.7 %)

Mise à jour le Lundi, 24 Novembre 2014 09:28