Top Module Empty
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter

We have: 57 guests online
Votre IP: 54.224.164.166
 , 
Today: Nov 19, 2017
Menu principal
Canton de Neuilly-le-Réal (Allier) PDF Imprimer Envoyer

Le canton de Neuilly-le-Réal comprend 9 communes : Bessay-sur-Allier, Chapeau, la Ferté-Hauterive, Gouise, Mercy, Montbeugny, Neuilly-le-Réal, Saint-Gérand-de-Vaux, Saint-Voir

Voici la liste des soldats "Morts pour la France" et natifs du canton de Neuilly-le-Réal. Cette liste a été effectuée a partir du site "Mémoire des Hommes" du Ministère de la Défense. En Novembre 2014, "Mémoire des Hommes" a intégré les fiches des soldats "Non-Morts pour la France"; mon travail ne tient pas compte de ces fiches.

CLIQUEZ ICI

UTILISEZ LA LOUPE SI NECESSAIRE

Les utilisations utilisés sont : ri = régiment d'infanterie  ric = régiment d'infanterie coloniale  rit = régiment d'infanterie territoriale  bca = bataillon de chasseurs alpins   bcp = bataillon de chasseurs à pied  rac = régiment d'artillerie de campagne

J'ai trouvé, dans le fichier "Mémoire des Hommes" 350 soldats décédés lors du conflit 14-18 et natifs de ce canton, soit 4.3 % de la population de 1911 ( 8072 habitants). Ce chiffre est de 3 % pour la France et de 3.30 pour le département (cf tableau des départements) . Une fois de plus, un canton rural a un fort pourcentage de décès.
Comparaison avec la population de 1891 (8967 hab) : canton 3.9 % ( France : 3.2 %, Allier 3.2%)

RESULTATS PAR COMMUNE

Bessay-sur-Allier : 53 morts pour 1440 habitants en 1911 soit 3.7 %; par rapport à la population de 1891 (1610 hab) : 3.3%

Chapeau : 29 morts pour 506 habitants en 1911 soit 5.7 %; par rapport à la population de 1891 (565 hab) : 5.1%

Gouise : 22 morts pour 461 habitants en 1911 soit 4.8 %; par rapport à la population de 1891 (473 hab) : 4.7%

La Ferté-Hauterive : 23 morts pour 562 habitants en 1911 soit 4.1 %; par rapport à la population de 1891 (581 hab) : 4%

Mercy : 25 morts pour 716 habitants en 1911 soit 3.5 %; par rapport à la population de 1891 (820 hab) : 3%

Montbeugny : 30 morts pour 803 habitants en 1911 soit 3.7%; par rapport à la population de 1891 (814 hab) : 3.7%

Neuilly-le-Réal : 96 morts pour 1906 habitants en 1911 soit 5%; par rapport à la population de 1891 (2151 hab) : 4.5 %

Saint-Gérand-de-Vaux : 42 morts pour 1096 habitants en 1911 soit 3.8 %; par rapport à la population de 1891(1259 hab) : 3.3%

Saint-Voir : 30 morts pour 582 habitants en 1911 soit 5.2 %; par rapport à la population de 1891 (694 hab) : 4.3 %

REPARTITION DES SOLDATS

Voir aussi chapitre "Les différentes armes"

Sans indications : 1

Artillerie : 22 morts soit 6.3 % (France = 5.7 %)

Génie : 5 morts soit 1.4 % ( France= 1.9 %)

Cavalerie ( dragons, cuirassiers) : 8 morts soit 2.3% ( France=1 %)

Divers ( groupe spécial, section de chemin de fer) : 2 morts soit 0.6 % ( France = 1%)

Service de santé (section d'infirmiers) : 3 morts soit 0.9 % ( France = 0.40%)

Infanterie : 309 morts soit 88.3 % ( France = 88.4 %)

Répartition dans l'infanterie

Chasseurs : 40 morts soit 10.3 % ( France = 8.6 %)

Régiments et betaillons territoriaux, zouaves, tirailleurs : 46 morts soit 14.9 % (France = 17.6 %)

Régiments territoriaux ( dont bataillons territoriaux de chasseurs) : 15 morts soit 4.9 % ( France = 3.5 %)

Régiments d'infanterie : 208 morts soit 67.3 % ( France = 69.50 %)

LES REGIMENTS LES PLUS TOUCHES

Je cite les régiments qui représentent plus de 2% de la liste

121ème régiment d'infanterie : 10

13ème régiment d'infanterie : 11

298ème régiment d'infanterie : 9

321ème régiment d'infanterie : 16

5 régiment d'infanterie coloniale : 13

95ème régiment d'infanterie : 11

98ème régiment d'infanterie : 20

LES DECES AU COURS DU CONFLIT

Une fiche sans renseignement

6 soldats sont décédés après le 11.11.1918

Le premier tué est décédé le 06.08.1914 dans la meuse, il appartenait au 322 ri

Le dernier mort du conflit est décédé de maladie le 07.11.18 en Allemagne

Le dernier "Tué à l'ennemi" est mort le 3.11.18 dans les Ardennes; il avait 43 ans et appartenait au 104ème rit

1914

Aout : 26 morts dont 7 le 20.08

Septembre : 37 morts

Octobre : 15 morts

Novembre : 9 morts

Décembre : 9 morts

Pour 1914 : 96 morts soit 27.4 %

1915

Janvier : 6 morts

Février : 3 morts

Mars : 6 morts

Avril : 5 morts

Mai : 6 morts

Juin : 12 morts

Juillet : 11 morts

Août : 3 morts

Septembre : 17 morts dont 7 le 25

Octobre : 5 morts

Novembre : 2 morts

Décembre : 2 morts

Pour 1915 : 78 morts soit 22.3 %

1916

Janvier : 4 morts

Février : 6 morts

Mars : 6 morts

Avril : 1 mort

Mai : 1 mort

Juin : 5 morts

Juillet : 10 morts

Août : 2 morts

Septembre : 14 morts

Octobre : 11 morts

Novembre : 4 morts

Décembre : 3 morts

Pour 1916 : 67 morts soit 19.1 %

1917

Janvier : 1 mort

Février : 0

Mars : 7 morts

Avril : 11 morts

Mai : 2 morts

Juin : 0

Juillet : 6 morts

Août : 3 morts

Septembre : 2 morts

Octobre : 3 morts

Novembre : 3 morts

Décembre : 2 morts

Pour 1917 : 40 morts soit 11.4 %

1918

Janvier : 3 morts

Février : 1 mort

Mars : 0

Avril : 6 morts

Mai : 6 morts

Juin : 4 morts

Juillet : 8 morts

Août : 8 morts

Septembre : 8 morts

Octobre : 13 morts

Novembre ( jusqu'au 11.11) : 3 morts

Pour 1918 : 60 morts soit 17.1 %

Conlusion

Année la plus meurtière : 1914,  au niveau national  : 1915

Mois le plus meurtrier : Septembre 1914 comme au niveau national ( cf histogramme )

Jour le plus meurtier : 20.08.14 ( cf "Morts en 1914 " au niveau national) et le 25.09.1915 ( cf  " 25 Septembre 1915 " au niveau national ) . A partir du 20.08.14, les pertes on été très importantes, et le 25.09.1915 correspond à la deuxième bataille de champagne, sans doute l'attaque française la plus meurtrière.

LIEUX DE DECES

Fiche sans renseignement : 1

Morts en ambulance, sans précision de lieu : 2

Mort en hôpital sans précision de lieu : 1

Zone de front

Aisne : 37 dont 1 en ambulance et 1 en hopital   Allemagne : 3 dont 1 en hôpital  Alsace : 17 dont 2 en ambulance  Ardennes : 1  Belgique : 10 dont 2 en ambulance  Grèce : 2 dont 1 en hôpital  Hongrie : 1 en hôpital  Italie : 2 dont 1 en ambulance   Lorraine : 6  Marne : 36 dont 6 en ambulance et 1 en hôpital  Maroc : 3 dont 1 en hôpital  Mer : 2  Meurthe-et-Moselle : 15 dont 3 en hôpital  Meuse : 61 dont 8 en ambulance et 6 en hôpital  Oise : 19 dont 4 en ambulance et 3 en hôpital  Pas-de-Calais : 16 dont 2 en ambulance  Seine-et-Marne : 4 dont 2 en hôpital  Serbie : 7 dont 2 en ambulance  Somme : 37 dont 1 en ambulance, 6 en hôpital et 1 en poste de secours  Territoire-de-Belfort : 1 en hôpital  Turquie : 2  Vosges : 27 dont 2 en hôpital

Zone arrière

37 décès dont 14 dans l'allier et 3 dans les départements limitrophes

Conclusion

Les fronts les plus meurtriers : 1er Meuse, 2ème Aisne et Somme, 4ème Marne 5ème Vosges

Pour comparaison, fronts les plus meurtriers au niveau national

AGE DES SOLDATS DECEDES

Fiche sans renseignement : 1

Les deux soldats les plus jeunes ont été tués à 18 ans

Le plus agé est mort de maladie à 45 ans

Le soldat "tué à l'ennemi" le plus ancien a 43 ans

L'âge moyen du soldat mort pour la France est de 27 ans et 7 mois ( 27 ans et 4 mois pour l'ensemble des troupes françaises)

La classe d'âge la plus représentée : 22 ans ; au niveau des soldats des troupes françaises : la classe des 20 ans

LES GRADES

Voir chapitre " Les grades, ils ont tous soufferts"

Officiers : 4 soit 1.1 % (France = 2.75%)

Sous-offiiciers : 26 soit 7.4 % ( France = 8%)

Hommes du rang : 320 soit 91.4 % ( France= 89.2%)

TYPE DE MORT

Pour l'ensemble des soldats de l'armée française cf le chapitre "Type de mort selon les fronts".

Pour les soldats du canton de Neuilly-le-Réal :

Décès par accident : 5

Décès dus au gaz : 2

Soldats disparus (dont jugement et disparus en mer) : 22 soit 6.3 % (France = 8.2%)

Décès dus aux blessures : 73 soit 20.9 % ( France = 20 %)

Décès dus à la maladie : 49 soit 14 % ( France = 11.8 %)

Soldats "Tués à l'Ennemi" : 199 soit 56.9% (France = 58.7 %)

 

 

 

 

 

 

Mise à jour le Vendredi, 21 Novembre 2014 19:03