Top Module Empty
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter

We have: 61 guests online
Votre IP: 54.224.164.166
 , 
Today: Nov 19, 2017
Menu principal
Canton de Nogent-sur-Seine (Aube) PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 01 Mai 2014 15:00

En 1914, le canton de Nogent-sur-Seine comporte 17 communes : Bouy-sur-Orvin, Courceroy, Quincey, Fontaine-Mâcon, Fontenay-de-Bossery, Gumery, La Louptière-Thénard, Plessix-Gatebled, Marnay-sur-Seine, Le Mériot, La Motte-Tilly, Nogent-sur-Seine, Pont-sur-Seine, Saint-Aubin, Saint-Nicolas-la-Chapelle, Soligny-les-Etangs, Trainel

En 1972, la commune de Ferreux se réunit avec la commune de Quincey et rejoint ainsi  le canton de Nogent-sur-Seine

En 1969, la commune de La Louptière-Thénard absorbe celle de Plessix-Gatebled

Mon travail s'effectue sur les 16 communes actuelles : Bouy-sur-Orvin, Courceroy, Ferreux-Quincey, Fontaine-Mâcon,  Fontenay-de-Bossery, Gumery, La Louptière-Thénard, Marnay-sur-Seine, Le Mériot, La Motte-Tilly, Nogent-sur-Seine, Pont-sur-Seine, Saint-Aubin, Saint-Nicolas-la-Chapelle, Soligny-les-Etangs, Trainel.

Voici la liste des soldats "Morts pour la France" et natifs du canton de Nogent-sur-Seine dans l'Aube. Cette liste a été établie à partir du site du Ministère de la Défense "Mémoire des Hommes". En Novembre 2014, "Mémoire des Hommes" a intégré les fiches des soldats "Non-Morts pour la France"; mon travail ne tient pas compte de ces fiches.

CLIQUEZ ICI

Utilisez la loupe si nécessaire.

Abréviations utilisées : ri=régiment d'infanterie,  ric=régiment d'infanterie coloniale,   rit=régiment d'infanterie territoriale,   bca=bataillon de chasseurs alpins,   bcp=bataillon de chasseurs à pied,   rac=régiment d'artillerie de campagne.

RESULTATS PAR RAPPORT AUX RECENSEMENTS DE 1891 ET 1911

La comparaison avec ces deux recensements permet d'appréhender les problèmes de mouvements de population (émigration/immigration).

Bouy-sur-Orvin : 7 morts pour 103 habitants en 1891 (soit 6.8%) et pour 108 habitants en 1911 (soit 6.5%)

Courceroy : 4 morts pour 219 habitants en 1891 (soit 1.8%) et pour 188 habitants en 1911 (soit 2.1%)

Ferreux-Quincey : 10 morts pour 437 habitants en 1891 (soit 2.3%) et pour 358 habitants en 1911 (soit 2.8%)

Fontaine-Mâcon : 18 morts pour 538 habitants en 1891 (soit 3.3%) et pour 479 habitants en 1911 (soit 3.8%)

Fontenay-de-Bossery : 7 morts pour 109 habitants en 1891 (soit 6.4%) et pour 85 habitants en 1911 (soit 8.2%)

Gumery : 7 morts pour 300 habitants en 1891 (soit 2.3%) et pour 307 habitants en 1911 (soit 2.3%)

La Louptière-Thénard (dont Plessis-Gatebled) : 14 morts pour 530 habitants en 1891 (soit 2.6%) et pour 342 habitants en 1911 (soit 4.1%)

Marnay-sur-Seine : 8 morts pour 392 habitants en 1891 (soit 2%) et pour 341 habitants en 1911 (soit 2.3%)

Le Mériot : 19 morts pour 609 habitants en 1891 (soit 3.1%) et pour 423 habitants en 1911 (soit 4.5%)

La Motte-Tilly : 12 morts pour 441 habitants en 1891 (soit 2.7%) et pour 400 habitants en 1911 (soit 3%)

Nogent-sur-Seine : 101 morts pour 3704 habitants en 1891 (soit 2.7%) et pour 3976 habitants en 1911 (soit 2.5%)

Pont-sur-Seine : 21 morts pour 816 habitants en 1891 (soit 2.6%) et pour 678 habitants en 1911 (soit 3.1%)

Saint-Aubin : 17 morts pour 516 habitants en 1891 (soit 3.3%) et pour 420 habitants en 1911 (soit 4%)

Saint-Nicolas-la-Chapelle : 12 morts pour 141 habitants en 1891 (soit 8.5%) et pour 120 habitants en 1911 (soit 10%)

Soligny-les-Etangs : 8 morts pour 337 habitants en 1891 (soit 2.4%) et pour 266 habitants en 1911 (soit 3%)

Trainel : 45 morts pour 1317 habitants en 1891 (soit 3.4%) et pour 1104 habitants en 1911 (soit 4.1%)

Pour l'ensemble du canton, j'ai trouvé 310 soldats décédés durant le conflit 14-18 soit 2.9% de la population de 1891 (10 509 hab.) et 3.2 % de la population de 1911 (9 595 hab.).
Résultats pour le département de l'Aube : 2.8% de la population de 1891 et 2.95% de la population de 1911; cf  "Tableau des départements"
Résultats pour la France : 3.2% de la population de 1891 et 3% de la population de 1911.

REPARTITION DES SOLDATS

Voir chapitre "Les différentes armes"

Divers (escadron du train, section de COA) : 2 morts

Aviation : 1 mort

Service de santé (Section d'infirmiers militaires) : 1 mort

Cavalerie (Hussards, cuirassiers, , dragons) : 6 morts soit 1.9% (France=1%)

Génie : 6 morts soit 1.9% (France=1.9%)

Artillerie : 21 morts soit 6.8% (France=5.7%)

Infanterie : 271 morts soit 87.4% (France=88.4%)

Répartition dans l'infanterie

Régiments et bataillons de chasseurs : 42 morts soit 15.5% (France=8.6%)

Régiments coloniaux, zouaves et tirailleurs : 6 morts soit 2.2% (France=17.6%)

Régiment d'infanterie territoriale : 10 morts soit 3.7% (France=3.5%)

Régiments d'infanterie : 213 morts soit 78.6% (France=69.5%)

LES REGIMENTS LES PLUS TOUCHES

Je ne cite que les régiments qui représentent plus de 2% de la liste

156ème régiment d'infanterie : 18 morts

160ème régiment d'infanterie : 9 morts

2ème bataillon de chasseurs à pied : 9 morts

20ème  bataillon de chasseurs à pied : 7 morts

237ème régiment d'infanterie : 27 morts

356ème régiment d'infanterie : 8 morts

37ème régiment d'infanterie : 27 morts

69ème régiment d'infanterie : 7 morts

79ème régiment d'infanterie : 7 morts

EVOLUTION DES DECES AU COURS DU CONFLIT

Le premier soldat est décédé le 12.08.14, il appartenait au 20ème bataillon de chasseurs à pied.

Le dernier mort est décédé en mission aérienne le 08.11.18.

6 soldats sont décédés après le 11.11.1918 soit 1.9% 5france=2.1%)

1914

Août : 27 morts dont 11 le 25 dans la Meurthe-et-Moselle

Septembre : 34 morts

Octobre : 23 morts

Novembre : 7 morts

Décembre : 9 morts

Pour 1914 : 100 morts soit 32.3% (France=23.6%)

1915

Janvier : 6 morts

Février : 5 morts

Mars : 3 morts

Avril : 13 morts

Mai : 14 morts

Juin : 9 morts

Juillet : 4 morts

Août : 3 morts

Septembre : 17 morts dont 9 morts le 25

Octobre : 6 morts

Novembre : 3 morts

Décembre : 3 morts

Pour 1915 : 86 morts soit 27.7% (France=26.2%)

1916

Janvier : 2 morts

Février : 5 morts

Mars : 1 mort

Avril : 3 morts

Mai : 1 mort

Juin : 4 morts

Juillet : 7 morts

Août : 10 morts

Septembre : 5 morts

Octobre : 6 morts

Novembre : 5 morts

Décembre : 3 morts

Pour 1916 : 52 morts soit 16.8% (France=19%)

1917

Janvier : 1 mort

Février : 2 morts

Mars : 0

Avril : 5 morts

Mai : 2 morts

Juin : 3 morts

Juillet : 3 morts

Août : 1 mort

Septembre : 1 mort

Octobre : 3 morts

Novembre : 1 mort

Décembre 2 morts

Pour 1917 : 24 morts soit 7.7% (France=12.1%)

1918

Janvier : 1 mort

Février : 1 mort

Mars : 3 morts

Avril : 2 morts

Mai : 4 morts

Juin : 2 morts

Juillet : 10 morts

Août : 3 morts

Septembre : 6 morts

Octobre : 6 morts

Novembre (jusqu'au 11 inclus) : 4 morts

Pour 1918 : 42 morts soit 13.5% (France=15.9%)

Conclusion

L'année la plus meurtrière 1914; au niveau national c'est 1915; cf "Récapitulatif du nombre de morts par mois et par an"

Le mois le plus meurtrier : Septembre 1914, comme au niveau national, cf"Nombre de morts par mois"

Le jour le plus meurtrier : 25 Août 1914; au niveau national, le jour le plus meurtrier est, à mon avis, le 25.09.1915; cf "25 Septembre 1915 "

LIEU DE DECES

1 décès en ambulance, sans précision de département

1 décès en hôpital, sans précision de département

Zone de front

Aisne : 26 morts ont 2 en ambulance et 1 en hôpital   Allemagne : 7 morts dont 1 en ambulance et 4 en hôpital   Alsace : 5 morts   Ardennes : 1 mort   Belgique : 17 morts dont 1 en hôpital   Grèce : 2 morts dont 1 en hôpital   Lorraine : 4 morts   Marne : 43 morts dont 6 en ambulance et 1 en hôpital   Meurthe-et-Moselle : 62 morts dont 1 en ambulance et 6 en hôpital   Meuse : 37 morts dont 3 en ambulance et 3 en hôpital   Nord : 4 morts dont 1 en ambulance et 1 en hôpital  Oise : 7 morts dont 1 en ambulance et 3 en hôpital   Pas-de-Calais : 41 morts   Seine-et-Marne : 1 mort en ambulance   Somme : 29 morts dont 4 en ambulance et 5 en hôpital   Vosges : 2 morts

Zone arrière

20 morts dont 8 dans l'Aube et 1 dans les départements frontaliers (exeption faite de la Marne et de la Seine-et-Marne)

Conclusion

Les fronts les plus meurtriers : 1) Meurthe-et-Moselle 2) Marne 3) Pas-de-Calais 4) Meuse 5) Somme

Pour l'ensemble des troupes françaises, cf histogramme "Répartition des morts sur le front occidental"

AGE DE DECES

9 soldats sont décédés à l'âge de 19 ans.

Le plus agé est mort "tué à l'ennemi" à l'âgede 64 ans, il était lieutenant-colonel.

L'âge moyen de décès est de 27 ans et 6 mois, au niveau national, il est de 27 ans et 4 mois.

La classe d'âge la plus reorésentée est celle des 21 ans, au niveau national c'est celle des 20 ans, cf "Histogramme des classes d'âge"

LES GRADES

Voir aussi chapitre "Ils ont tous soufferts"

Officiers : 11 morts soit 3.6% (France=2.75%)

Sous-Officiers : 15 morts soit 4.8% (France=8%)

Militaires du rang : 284 morts soit 91.6% (France=89.2%)

TYPE DE MORT

Pour l'ensemble des troupes françaises voir chapitre "Type de mort selon les fronts"

Décès par accident : 1 mort

Décès en captivité sans précisions : 2 morts

Décès par blessures : 62 morts soit 20% (France=20%)

Disparus (dont jugement) : 15 soit 4.8% (France=8.2%)

Décès par maladie : 30 morts soit 9.7% (France=11.8%)

Tués à l'ennemi : 200 morts soit 64.5% (France=58.7%)