Top Module Empty
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter

We have: 20 guests online
Votre IP: 54.198.52.82
 , 
Today: Sep 26, 2018
Menu principal
Cantons de Castifao-Morosaglia et de Niolu-Omessa (Haute-Corse) PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 12 Octobre 2008 20:29

Ces deux cantons sont les cantons d'origine du père de ma belle-soeur, Valérie; ils se situent en en Haute-Corse.

Le canton de Castifao-Morosaglia comprend 10 communes : Asco, Bisinchi, Castello-di-rostino, Castifao, Castineta, Gavignano, Moltifao, Morosaglia, Saliceto et Valle-di-Rostino.

Le canton de Niolu-Omessa comprend 12 communes : Albertacce, Calacuccia, Casamaccioli, Castiglione, Castirla, Corscia, Lozzi, Omessa, Piedigriggio, Popolasca, Prato-di-Giovellina et Soveria.

Voici la liste des soldats morts durant la guerre 14-18 et natifs des cantons de Castifao-Morosaglia et de Niolu-Omessa en Corse. Cette liste a été effectuée à partir du site du Ministère de la Défense "Mémoire des Hommes". En Novembre 2014, "Mémoire des Hommes" a intégré les fiches des soldats "Non-Morts pour la France"; mon travail ne tient pas compte de ces fiches.

J'ai pu commettre quelques erreurs, signalez-les moi.

CLIQUEZ ICI

Utilisez la loupe si nécessaire.

Les abréviations utilisées sont : ri=régiment d'infanterie   ric=régiment d'infanterie coloniale   rit=régiment d'infanterie territoriale   rac=régiment d'artillerie de campagne   bca=bataillon de chasseurs alpins   bcp=bataillon de chasseurs à pied.

RESULTATS PAR RAPPORT AUX RECENSEMENTS DE 1891 ET DE 1911

La comparaison avec ces 2 recensements permet de mieux appréhender d'éventuels mouvements de population (émigration/immigration).

Canton de Castifao-Morosaglia

Asco : 38 morts pour 1044 habitants en 1891 (soit 3.6%) et pour 732 habitants en 1911 (soit 5.2%).

Bisinchi : 26 morts pour 753 habitants en 1891 (soit 3.5%) et pour 536 habitants en 1911 (soit 4.9%).

Castello-di-Rostino : 21 morts pour 596 habitants en 1891 (soit 3.5%) et pour 555 habitants en 1911 (soit 3.8%).

Castifao : 20 morts pour 702 habitants en 1891 (soit 2.8%) et pour 683 habitants en 1911 (soit 2.9%).

Castineta : 15 morts pour 223 habitants en 1891 (soit 6.7%) et pour 248 habitants en 1911 (soit 6%)

Gavignano : 5 morts pour 436 habitants en 1891 (soit 1.1%) et pour 582 habitants en 1911 (soit 0.9%).

Moltifao : 35 morts pour 1095 habitants en 1891(soit 3.2%) et pour 926 habitants en 1911 (soit 3.8%).

Morosaglia : 29 morts pour 1049 habitants en 1891 (soit 2.8%) et pour 867 habitants en 1911 (soit 3.3%).

Saliceto : 4 morts pour 214 habitants en 1891 (soit 1.9%) et pour 216 habitants en 1911 (soit 1.9%).

Valle-di-Rostino : 26 morts pour 580 habitants en 1891 (soit 4.5% et pour 518 habitants en 1911 (soit 5%).

Canton de Niolu-Omessa

Albertacce : 43 morts pour 1107 habitants en 1891 soit 3.9% et pour 1183 habitants en 1911 (soit 3.6%).

Calacuccia : 38 morts pour 930 habitants en 1891 (soit 4.1%) et pour 883 habitants en 1911 (soit 4.3%).

Casamaccioli : 26 morts pour 589 habitants en 1891 (soit 4.4%) et pour 690 habitants en 1911 (soit 3.8%).

Castiglione : 3 morts pour 231 habitants en 1891 (soit 1.3%) et pour 196 habitants en 1911 (soit 1.5%).

Castirla : 14 morts pour 315 habitants en 1891 (soit 4.4%) et pour 303 habitants en 1911 (soit 4.6%).

Corscia : 33 morts pour 781 habitants en 1891 (soit 4.2%) et pour 1010 habitants en 1911 (soit 3.3%).

Lozzi : 54 morts pour 1070 habitants en 1891 (soit 5%) et pour 1201 habitants en 1911 (soit 4.5%).

Omessa : 28 morts pour 795 habitants en 1891 (soit 3.5%) et pour 834 habitants en 1911 (soit 3.4%).

Piedigriggio : 9 morts pour 306 habitants en 1891 (soit 2.9%) et pour 221 habitants en 1911 (soit 4.1%).

Popolasca : 7 morts pour 141 habitants en 1891 (soit 5%) et pour 160 habitants en 1911 (soit 4.4%).

Prato-di-Giovellina : 6 morts pour 421 habitants en 1891 (soit 1.4%) et pour 534 habitants en 1911 (soit 1.1%).

Sovéria : 17 morts pour 255 morts en 1891 (soit 6.7%) et pour 194 habitants en 1911 (soit 8.8%).

Pour le canton de Castifao-Rostino, je trouve 219 morts soit 3.3% de la population de 1891 ( 6 692 habitants) et 3.7% de la population de 1911 (5 863 habitants).

Pour le canton de Niolu-Omessa, je trouve 278 morts soit 4% de la population de 1891 (6 941 habitants) et 3.8% de la population de 1891 (7 409 habitants).

Résultats pour le département de la Corse : 3.4 % de la population de 1891 et 3.3% de la population de 1911, cf "Tableau des départements".

Résultats au niveau national : 3.2% de la population de 1891 et 3% de la population de 1911.

REPARTITION DES SOLDATS

Voir chapitre "Les différentes armes".

1 fiche sans renseignement.

Service de santé (Section d'infirmiers militaires, hôpital de Marseille) : 2 morts soit 0.4% (France=0.4%)

Aviation et aérostation : 3 morts soit 0.6% (France=0.3%).

Marine : 5 morts soit 1% (France=0.7%)

Cavalerie (Dragons, hussards, cuirassiers à pied) : 6 morts soit 1.2% (France=1%).

Génie : 6 morts soit 1.2% (France= 1.9%).

Artillerie : 24 morts soit 4.8% (France=5.7%).

Infanterie : 443 morts soit 89.1% (France=88.4%).

Répartition dans l'infanterie

Légion étrangère : 2 morts soit 0.5% (France=0.8%).

Régiments d'infanterie territoriale : 8 morts soit 1.8% (France=3.5%).

Régiments et bataillon de chasseurs : 36 morts soit 8.1% (France=8.6%).

Régiments d'infanterie coloniale, zouaves, tirailleurs, spahis....: 131 morts soit 29.6% (France=17.6%).

Régiment d'infanterie : 266 morts soit 60% (France=88.4%) et 53.6% de la totalité des soldats décédés (France=61.4%).

REGIMENTS LES PLUS TOUCHES

Je ne cite que les régiments qui représentent plus de 2% de la liste.

112ème régiment d'infanterie : 10 morts

163ème régiment d'infanterie : 12 morts.

173ème régiment d'infanterie : 58 morts.

22ème régiment d'infanterie coloniale : 11 morts

373ème régiment d'infanterie : 22 morts.

4ème régiment d'infanterie coloniale : 10 morts.

8ème régiment d'infanterie coloniale : 10 morts.

EVOLUTION DES DECES AU COURS DU CONFLIT

1 fiche sans renseignement

Le premier soldat tué est un chasseur décédé le 09.08.1914 en Alsace.

Un artilleur est décédé de maladie le 04.11.1918.

Le dernier "Tué à l'ennemi" est mort le 22.10.1918 en Ardennes.

11 soldats sont décédés après le 11.11.1918 soit 2.2% (France=2.1%).

1914

Août : 42 morts dont 9 le 20.08 en Lorraine

Septembre : 36 morts

Octobre : 19 morts.

Novembre : 12 morts.

Décembre : 14 morts

Pour 1914 : 123 morts soit 24.7% (France=23.6%).

1915

Janvier : 6 morts.

Février : 10 morts

Mars : 12 morts

Avril : 21 morts.

Mai : 15 morts.

Juin : 22 morts

Juillet : 14 morts.

Août : 4 morts.

Septembre : 18 morts dont 9 le 25.

Octobre : 8 morts.

Novembre : 7 morts.

Décembre : 1 mort.

Pour 1915 : 138 morts soit 27.8% (France=26.2%)

1916

Janvier : 1 mort

Février : 3 morts

Mars : 7 morts.

Avril : 8 morts

Mai : 7 morts

Juin : 11 morts

Juillet : 8 morts

Août : 9 morts.

Septembre : 11 morts

Octobre : 3 morts

Novembre : 4 morts

Décembre : 5 morts.

Pour 1916 : 77 morts soit 15.5% (France=19%).

1917

Janvier : 2 morts

Février : 1 mort.

Mars : 6 morts.

Avril : 12 morts

Mai : 9 morts

Juin : 3 morts

Juillet : 5 morts

Août : 6 morts

Septembre : 4 morts

Octobre : 4 morts

Novembre : 5 morts

Décembre : 0

Pour 1917 : 57 morts soit 11.5% (France=12.1%).

1918

Janvier : 0

Février : 0

Mars : 2 morts

Avril : 4 morts

Mai : 7 morts

Juin : 6 morts

Juillet : 13 morts

Août : 33 morts dont 24 le 16 dans le torpillage du navire "Balkan".

Septembre : 7 morts

Octobre : 16 morts

Novembre (jusqu'au 11 inclus) : 2 morts

Pour 1918 : 90 morts soit 18.1% (France=15.9%).

Conclusion

L'année la plus meurtrière : 1915, comme au niveau national; cf "Récapitulatif du nombre de morts par an et par mois".

Mois le plus meurtrier : Août 1914; au niveau national, il s'agit de Septembre 14; cf "Nombre de morts par mois".

Jour le plus meurtrier : 16.08.1918, naufrage du "Balkan" (pour plus de précision, faites une visite-en cliquant ici-sur le Forum 14-18). Au niveau national, il s'agit, à mon avis, du 25.09.1915; cf "25 Septembre 1915 ".

LIEU DE DECES

3 fiches sans renseignement

1 mort en ambulance sans précision de département.

2 morts en hôpital sans précisions de départements.

Zone de front

Aisne : 41 morts dont 1 en ambulance   Albanie : 1 mort   Allemagne : 6 morts dont 2 en hôpital   Alsace : 14 morts dont 1 en hôpital   Ardennes : 5 morts    Belgique : 23 morts dont 2 en ambulance et 2 en hôpital   Cameroun : 1 mort   Grèce : 2 morts dont 1 en hôpital  Italie : 2 morts dont 1 en hôpital   Lorraine : 11 morts dont 1 en hôpital   Marne : 78 morts dont 7 en ambulance et 3 en hôpital   Maroc : 1 mort   Mer : 27 morts   Meurthe-et-Moselle : 24 morts  dont 2 en ambulance et 2 en hôpital  Meuse : 110 morts dont 7 en ambulance et 7 en hôpital   Nord : 2 en hôpital   Oise : 10 morts dont 2 en ambulance et 1 en hôpital   Pas-de-Calais : 14 morts   Seine-et-Marne : 1 mort   Serbie : 5 morts dont 1 en ambulance et 1 en hôpital   Somme : 33 morts dont 3 en ambulance et 3 en hôpital   Tunisie : 1 mort en hôpital   Turquie : 10 morts   Vosges : 16 morts dont 2 en ambulance et 2 en hôpital.

 

Zone arrière

44 morts dont 17 en Corse, 6 dans les Bouches-du-Rhône, 5 dans le Var et 2 dans les Alpes-Maritimes.

Conclusion

Les fronts les plus meurtriers : 1)Meuse   2)Marne   3)Aisne   4)Somme   5)Mer

Pour l'ensemble des troupes françaises : cf histogramme "Répartition des morts sur le front occidental".

AGE DES SOLDATS DECEDES

2 fiches sont sans renseignements.

2 soldats dont décédés à l'âge de 17 ans.

1 médecin à disparu, lors du naufrage du "Suffren", à l'âge de  52 ans; au même âge, un lieutenant est décédé de maladie.

Un adjudant a été "Tué à l'ennemi" à l'âge de 48 ans.

L'âge moyen de décès est de 27 ans et 3 mois; au niveau national, il est de 27 ans et 4 mois.

La classe d'âge la plus représentée est celle des 20 ans, comme au niveau national; cf "Histogramme des classes d'âge".

LES GRADES

Voir aussi chapitre "Ils ont tous soufferts"

Officiers : 46 morts soit 9.3% (France=2.75%).

Sous-Officiers : 101 morts soit 20.3% (France=8%).

Militaires du rang : 350 soit 70.4% (France=89.2%).

LES TYPES DE MORT

-Pour l'ensemble des troupes françaises, voir chapitre "Type de mort selon les fronts"

-Pour les soldats natifs de ces 2 cantons :

Décès dus à un accident : 5 morts.

Décès en captivité sans autres précisions : 3 morts

Décès dus à des blessures : 80 morts soit 16.1% (France=20%).

Disparus (dont jugement et naufragés) : 56 morts soit 11.3% (France=8.2%).

Décès par maladie : 58 morts soit 11.7% (France=11.8%).

Tués à l'ennemi (dont "Mort pour la France") : 295 morts soit 59.4% (France=58.7%).

ANNEE DE NAISSANCE

L'année moyenne de naissance est 1888.

Un soldat est né en 1864, un autre en 1900.

L'année de naissance la plus représentée est 1893 avec 41 morts.

QUELQUES CARECTERISTIQUES DES SOLDATS NATIFS DE CES CANTONS

- Beaucoup de sodats sont décédés dans la Meuse.

- De nombreux soldats appartenaient à des régiments coloniaux, de tirailleurs....

- Forte proportion de sous-officiers et d'officiers.

De nombreux morts lors du torpillage du "Balkan", le 16.08.1918.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise à jour le Lundi, 24 Novembre 2014 20:04